Sainte Claire d’Assise

Sainte Claire d'AssiseCe 11 août, nous faisons mémoire liturgique de Sainte Claire d’Assise, la première femme dans l’histoire de l’Église à avoir rédigé une Règle écrite.

Il y a 800 ans, à l’âge de 18 ans, Claire abandonnait la maison paternelle pour se donner entièrement à Dieu en suivant l’exemple de Saint François. D’abord réticent, le Pape finira par céder à l’héroïsme de sa sainteté et par lui accorder le « privilège de la pauvreté ».

Dans un hommage appuyé, notre Pape émérite Benoît XVI a affirmé en 2012, lors du 8ème centenaire, que Sainte Claire offrait l’exemple d’une synthèse admirable entre l’obéissance et la prophétie.

Dans sa Catéchèse du 15 septembre 2010, il soulignait que le témoignage de Claire nous montre combien l’Église tout entière possède une dette envers des femmes courageuses et riches de foi comme elle, capables d’apporter une impulsion décisive au renouveau de l’Église. Sainte Claire pouvait renouveler l’Église parce que sa prophétie était fondée sur l’humilité.

Voici ce qu’en disait le Pape François, pour sa part, à l’Angélus, place Saint-Pierre, dimanche 11 août 2013 : « Chers frères, aujourd’hui, dans l’Église, nous faisons mémoire de sainte Claire d’Assise, qui, sur les traces de François, a tout quitté pour se consacrer au Christ dans la pauvreté. Sainte Claire nous donne un très beau témoignage de cet Évangile d’aujourd’hui : qu’elle nous aide, avec la Vierge Marie, à le vivre nous aussi, chacun selon sa vocation. »