AMOUR DE DIEU ET DU PROCHAIN

blue« C’est l’amour qui me plaît et non les sacrifices,
la connaissance de Dieu plutôt que les holocaustes »
(Os 6, 6).

Il s’agit d’une parole-clé, l’une de celles qui nous introduisent au cœur de l’Écriture sainte. Cette parole de Dieu nous est parvenue, à travers les Évangiles, comme une des synthèses de tout le message chrétien : la vraie religion consiste dans l’amour de Dieu et du prochain. Voilà ce qui donne de la valeur au culte et à la pratique des préceptes.

En nous tournant maintenant vers la Vierge Marie demandons, par son intercession, de toujours vivre dans la joie de l’expérience chrétienne. Que la Vierge Marie, Mère de Miséricorde, suscite en nous des sentiments d’abandon filial envers Dieu, qui est miséricorde infinie ; qu’elle nous aide à faire nôtre la prière que saint Augustin formule dans un célèbre passage de ses « Confessions » : « Aie pitié de moi, Seigneur ! Voilà, je ne cache pas mes blessures : tu es le médecin, moi le malade ; tu es miséricordieux, moi misérable… Je place toute mon espérance dans ta grande miséricorde » (X, 28.39 ; 29.40).

(D’après Benoît XVI, Angélus du 8 juin 2008)

Pour ce mois de juin, ACTE DE CONSÉCRATION ET LITANIES AU SACRÉ-COEUR DE JÉSUS