Angelus de Benoît XVI à Sulmona

Le 3 juillet 2010, juste après la sainte messe et avant la prière de l’Angélus toujours sur la place Garibaldi à Sulmona dans les Abruzzes, lors de sa visite pastorale pour le 8ème centenaire de la naissance du pape saint Célestin V, le Saint-Père Benoît XVI a prononcées les paroles qui suivent :

Cher frères et sœurs,

Au terme de cette célébration solennelle, à l’heure du rendez-vous dominical, je vous invite à réciter ensemble la prière de l’Angélus. Je confie cette Eglise de Sulmona-Valva : l’Evêque, les prêtres et tout le peuple de Dieu, à la Vierge Marie, que vous vénérez avec une dévotion particulière dans le Sanctuaire de la Madonna della Libera. Qu’elle avance, unie et joyeuse, sur le chemin de la foi, de l’espérance et de la charité. Fidèle à l’héritage de saint Pierre Célestin, qu’elle sache toujours associer radicalité évangélique et miséricorde, afin que tous ceux qui cherchent Dieu puissent le trouver.

Saint Pierre de Morrone trouva en Marie, Vierge du silence et de l’écoute, le modèle parfait d’obéissance à la volonté divine, dans une vie simple et humble, centrée sur la recherche de ce qui est vraiment essentiel, capable de toujours remercier le Seigneur en reconnaissant en toute chose un don de sa bonté.

Nous aussi, qui vivons à une époque de plus grand confort et de plus grandes possibilités, sommes appelés à apprécier un style de vie sobre, pour garder l’esprit et le cœur plus libres, et pour pouvoir partager nos biens avec nos frères. Que la Très Sainte Vierge Marie, qui anima par sa présence maternelle, la première communauté des disciples de Jésus, aide aussi l’Eglise d’aujourd’hui à donner un bon témoignage de l’Evangile.

© Copyright du texte original plurilingue : Libreria Editrice Vaticana