avec le Rosaire nous vaincrons les difficultés

chapelet– Prier sans cesse et avec foi la prière du Rosaire : telle est l’invitation du Vicaire apostolique du Népal, Mgr Paul Simick, adressée de Katmandou aux fidèles au début du mois d’octobre dans son Message à l’occasion du mois marial. Rappelons que l’an dernier le Népal a subi un séisme important.

« Octobre est un mois dense de fêtes au Népal. Nos frères hindous fêtent au moins six grandes fêtes religieuses au cours de ce mois. Pour nous catholiques, octobre est un mois marial. C’est un mois réservé au Saint Rosaire. Vénérons la Très Sainte Vierge Marie au travers de la prière, puissante et contemplative, du Rosaire ».

L’évêque rappelle que le Pape Benoît XVI a déclaré que « le Rosaire n’est pas une pieuse pratique reléguée dans le passé mais vit actuellement un nouveau printemps». « Lors de la récitation du chapelet, les moments importants et significatifs de l’histoire du salut sont revécus. Avec Marie, le cœur est orienté vers le mystère de Jésus. Le Christ est mis au centre de notre vie, de notre temps, de notre cité, au travers de la contemplation des Saints Mystères de la joie, de la lumière, de la douleur et de la gloire. C’est seulement en priant le Rosaire et en demandant l’intercession de Marie que nous serons en mesure de surmonter les difficultés que nous vivons actuellement en tant qu’individus, en tant que familles, en tant qu’Église, en tant que société et en tant que nation. Marie est notre espérance et notre compagne. Avec elle nous remporterons la bataille contre les forces du mal ».

L’évêque invite les fidèles à réciter chaque jour le chapelet pour la paix, pour l’unité des chrétiens, pour ceux qui souffrent pour le bien et pour l’avenir du pays. C’est une invitation pour en faire autant.