imiter les Saints

01-11-2015 source : Radio Vatican

Angelus de la Toussaint 2015Notre nom de famille c’est Dieu, parce que nous sommes ses enfants. Le Pape François l’a affirmé, ce dimanche 1er novembre, solennité de la Toussaint, avant la prière de l’Angélus avec les pèlerins rassemblés place Saint-Pierre. Le Saint-Père a exhorté les fidèles à prendre conscience de ce don inestimable, à se souvenir que dans le baptême ils ont reçu le « sceau » du Père Céleste et sont devenus ses enfants.

C’est là que se trouve la racine de la vocation à la sainteté et les Saints dont nous faisons mémoire sont justement ceux qui ont vécu dans la grâce de leur baptême et qui ont conservé ce « sceau » dans son intégrité, en agissant comme des enfants de Dieu, en s’efforçant d’imiter Jésus. Ils ont atteint le but final, car ils voient enfin Dieu tel qu’Il est. Ils appartiennent à Dieu en plénitude et n’appartiennent qu’à Lui.

Amour et miséricorde

Les Saints sont des exemples à imiter, pas seulement ceux qui ont été canonisés, mais aussi les nombreux Saints que nous avons rencontrés dans nos familles, parmi nos amis ou nos connaissances, toutes ces braves personnes que nous qualifions de « Saint homme » ou de « Sainte femme ». Le Pape François a exhorté les fidèles à imiter leurs gestes d’amour et de miséricorde : un acte de tendresse, une aide généreuse, du temps passé à écouter, une visite, une parole aimable, un sourire…ces gestes évangéliques, qui peuvent paraitre insignifiants, résistent à la destruction de la mort, car l’amour et la compassion sont plus forts que la mort.

Le Souverain Pontife a par ailleurs insisté sur l’importance de la Communion des Saints, notre grande famille, que composent tous les membres de l’Église, ceux qui sont encore pèlerins sur la terre, et, beaucoup plus encore, ceux qui l’ont quittée pour aller au Ciel. Nous sommes tous unis, c’est la « Communion des Saints », la communauté de tous les baptisés.