La journée des malades

Le 11 février est une journée de prière pour les malades depuis quelques années.

À la synagogue de Nazareth, le Christ Jésus avait annoncé l’accomplissement des temps en proclamant aussi la guérison des malades. La Bible montre souvent combien ceux qui souffrent sont proches du cœur de Dieu. Jésus s’identifie à eux : « J’étais malade et vous m’avez visité… Tout ce que vous avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » (Mt 25, 37-40). Dans cette perspective, toute visite rendue à un frère éprouvé est comme un pèlerinage vers le Christ présent en lui.

Pour l’Association de la Médaille Miraculeuse, l’attention à ceux qui souffrent est réelle. Tous les jours, le courrier sollicite la prière pour les malades, les S.O.S. sont nombreux. Par la neuvaine et la LETTRE, les Amis de Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse partagent ces intentions. Ce 11 février, à l’occasion de la fête de Notre-Dame de Lourdes qui nous est chère, nous vous invitons à former une immense chaîne de prière pour nos frères et sœurs malades. Prions la neuvaine en communion avec ceux qui souffrent. Pour cette journée, invitez des amis, des proches, à vous rejoindre ou à s’associer à cette démarche. Par l’élan de la prière, unis à notre Sainte Mère, nous accomplirons comme un pèlerinage vers le Christ présent dans les membres souffrants de son Corps.

Écrivez-nous, partagez-nous la manière dont vous aurez vécu cette journée ; faites-nous part des initiatives prises pour former cette « chaîne de prière ».

Que la Vierge Marie, secours des malades, soit attentive à nos prières et daigne les présenter à son Fils Jésus.

Redécouvrir les sacrements de guérison :
message de Benoît XVI pour la Journée mondiale du malade 2012.

Prière ancienne (1872) à Notre Dame de Lourdes pour le salut du monde