passeurs d’espérance

Duccio_di_Buoninsegna._Maesta_Face_de_la_predelle_Presentation_au_Temple._1308-11._Museo_dell_Opera_del_Duomo_Sienne._jpegMarie arrive au Temple pour la Présentation, elle passe l’enfant Jésus à Syméon qui le prend et le serre dans ses bras. Maintenant, elle le tend à chacun de nous, prenons-le et serrons-le sur notre cœur. Alors avec Syméon, le cœur rempli de joie, disons : “Mes yeux ont vu mon Sauveur et mon Dieu !” Et restons là, dans un cœur à cœur où l’enfant deviendra notre maître. Mais Marie nous rappelle que son geste, nous avons à le faire nôtre, car l’enfant, nous ne pouvons le garder pour nous, il faut le passer à nos frères et mystérieusement, plus nous le passerons, plus nous vivrons dans son intimité. Expérimentons-le durant ce temps du carême.

Prions pour être à notre tour des passeurs d’espérance. A l’image de ceux et de celles qui sans cesse au péril de leur vie et de leur réputation, ont le souci de transmettre la Foi qui les animent. Conscients que cette Foi est un trésor donné par Dieu et qu’ils ne peuvent garder pour eux ce trésor.