Présentation des agneaux de Sainte Agnès au Pape

banners_Bendicion-corderos-FR_1Selon une tradition centenaire, surprenante mais très sympathique, l’on présente aujourd’hui à midi au Pape François les deux agneaux bénis dans la matinée en la fête de Sainte Agnès dans la basilique du même nom sur la Via Nomentana à Rome. Leur laine servira à tisser les Palliums. En 1978, Paul VI a limité l’attribution du Pallium au Pape et aux Archevêques métropolites, et en 1984, Jean-Paul II a décidé que sa remise serait fixée au 29 juin en la solennité des Apôtres Pierre et Paul.

palliumLa bénédiction d’agneaux de moins d’un an se déroule toujours le 21 janvier, fête de sainte Agnès, martyrisée à Rome en 305. Cette vierge et martyre a l’agneau pour symbole. Comme c’est la tradition à cette date, les deux agneaux vivants vont être ainsi présentés dans la chapelle Urbain-VIII du Palais apostolique au Vatican.

Les agneaux sont couronnés de roses blanches

Les deux très jeunes moutons sont d’ordinaire apportés au pape dans des corbeilles, la tête couronnée de roses blanches ou rouges. Avant d’être présentés au pape par les chanoines réguliers du Latran, les agneaux, élevés au couvent romain de San Lorenzo in Panisperna, sont aussi bénis sur l’autel de la basilique romaine de Sainte-Agnès hors-les-murs, sur la via Nomentana, au nord de la capitale italienne.

Le pallium est une écharpe de laine blanche ornée de six croix noires, spécifique aux archevêques métropolitains et symbole de leur lien avec le Siège de Pierre.