prier pour le Moyen-Orient

Ce vendredi, le Pape a invité à prier pour la réconciliation et la paix au Moyen-Orient les participants de l’Assemblée synodale dédiée à la famille. Au nom de tous, le Pape a exprimé sa « douleur » et « sa profonde préoccupation » au regard des événements en cours en Syrie, en Irak, à Jérusalem et en Cisjordanie « où nous assistons à une escalade de violence qui implique des civils, des innocents, et continue d’alimenter une crise humanitaire d’une ampleur énorme ».

le Pape FrançoisLe Pape François lance un appel pressant à la communauté internationale pour qu’elle apporte une aide « efficace » aux parties impliquées, qu’elle élargisse ses propres horizons « au-delà de ses intérêts immédiats » et qu’elle recoure au droit international et à la diplomatie pour résoudre les conflits en cours.

« La guerre conduit à la destruction ; elle décuple la souffrance des populations. L’espérance et le progrès ne sont engendrés que par des choix de paix », a rappelé le Saint-Père qui a ainsi invité à une prière « intense et confiante » qui soit aussi une expression de proximité vis-à-vis de tous ceux qui vivent dans ces pays où les violences sévissent.

Il a également souhaité que cette prière soit dédiée aux zones d’Afrique qui subissent des conflits analogues. Il se rendra sur le continent africain au Kenya, en Ouganda et en Centrafrique du 25 au 30 novembre prochain.