Transfiguration

Extraits de la méditation donnée lors de l’Angélus, place Saint Pierre à Rome, par le pape Benoît XVI en ce deuxième dimanche de carême :

« Le temps du carême est pour chacun de nous un temps de conversion, de recueillement et de retour vers Dieu. En ce dimanche où la liturgie nous conduit avec Jésus sur la montagne de la transfiguration, à la suite des apôtres Pierre, Jacques et Jean, accueillons en nos cœurs la lumière dont resplendit le visage de Jésus. Alors nous pourrons contribuer à transfigurer le visage de notre monde. »

« Avec le jeûne et la miséricorde, la prière forme la structure portante de notre vie spirituelle. Chers frères et sœurs, je vous exhorte à trouver en ce temps de carême des moments de silence prolongés, si possible de retraite, pour revoir votre vie à la lumière du dessein d’amour du Père céleste. Dans cette écoute plus intense de Dieu, laissez-vous guider par la Vierge Marie, maîtresse et modèle de prière. Même dans les ténèbres les plus épaisses de la Passion du Christ, elle n’a pas perdu, mais a gardé dans son esprit la lumière de son divin Fils. C’est pourquoi nous l’invoquons comme Mère de la confiance et de l’espérance ! »

***

transfiguration

Dimanche dernier, nous avons considéré Jésus, dans sa nature humaine, subissant les trois grandes tentations et sortant victorieux de l’épreuve. Aujourd’hui nous est donné un petit aperçu de sa nature divine, comme stimulant contre le découragement ou l’échec. Nous voyons Moïse, le Législateur, avec le Code des Dix Commandements, et Élie, le Prophète, avec le Credo de la Vérité révélée. La volonté de Dieu est que nous marchions dans la voie de ses Commandements, nous appliquant à connaître la Vérité divine, afin « que chacun de nous sache posséder le vase de son corps dans la sainteté ».