60 MARTYRS DE LA FAMILLE VINCENTIENNE, BÉATIFIÉS LE 11 NOVEMBRE 2017 A MADRID

Ce 11 novembre 2017, à Madrid, ont été béatifiés 69 témoins de la foi jusqu’à verser leur sang, tous membres de notre grande famille. Ce groupe est composé de : 40 lazaristes (24 prêtres et 16 frères coadjuteurs), 2 Filles de la Charité, 6 prêtres diocésains et 13 laïcs membres de l’association de la Médaille Miraculeuse.

Leur travail apostolique surpasse les frontières de leur patrie: dans leurs biographies, nous rencontrons les fondateurs de la Mission de Cuttack en Inde ; des professeurs d’université et de séminaires conciliaires au Philippines, des curés de paroisses catholiques de langue espagnole en Angleterre et aux États-Unis et des missionnaires à Cuba ou Mexico. De simples vies de frères coadjuteurs. Des infirmières qui soignaient les soldats blessés en pleine guerre de Larache ou qui demeuraient jour et nuit auprès des malades d’un sanatorium en montagne. Diverses personnalités, d’âges différents ; d’expériences apostoliques variées, mais qui sont unis en tant que victimes d’une même persécution et membres d’une même famille religieuse.

En effet, ce fut une persécution, parce qu’en eux était persécutée l’Église. Ils déclarèrent une même foi dans leur condition de religieux ou membres de l’association de la Médaille Miraculeuse, acceptant la mort comme glorieuse conséquence de leur ferme intention de suivre le Fils de Dieu.

Hormis les trois prêtres de Totona et le P. Berenguer de Barcelone, les autres martyrs sont survenus durant le second semestre de 1936. Les dates à nous souvenir sont celles durant laquelle a commencé la persécution, le 19 juillet, alors fête de Saint Vincent de Paul. Le 7 novembre, fête de St Jean-Gabriel Peyrboyre, paradigme du lien entre mission et martyr, ont été tués le père Victoriano Reguero et le frère Gil Belascoain, à Paracuellos et a été décidé la mort du P. Laureano Pérez pour l’aube du jour suivant ; le 27 novembre fête de la Médaille Miraculeuse, a  aussi été exécuté le laïc Miguel Aguado, à Paracuellos, associé de la Médaille Miraculeuse.

UNE PETITE EXPLICATION DU LOGO – page 2