note 50

Après la prière de l’Angélus, à la fin de la célébration des Rameaux ce dimanche 9 avril place Saint-Pierre, le Pape François a fait part de ses condoléances pour l’attentat de Stockholm vendredi 7 avril, et l’attaque de deux églises coptes en Égypte ce dimanche 9 avril.

« Alors que le Christ entre aujourd’hui dans la Passion », le Saint-Père a confié à la Vierge les victimes de l’attentat terroriste survenu vendredi dans la capitale suédoise, Stockholm, faisant quatre morts et 15 blessés. Le Pape a aussi confié tous ceux qui « sont encore durement éprouvés par la guerre, malheur de l’humanité.»

Il a également évoqué les attaques qui ont «malheureusement » frappé ce dimanche matin, en Égypte, deux églises copte. Il a exprimé ses condoléances, ses prières et sa proximité pour «son cher frère», le patriarche copte Tawadros II, l’Église copte, «toute la chère nation égyptienne», les défunts, les blessés et leurs familles. Que «le Seigneur convertisse le cœur des personnes qui sèment la terreur, la violence et la mort, ainsi que le cœur de ceux qui fabriquent et trafiquent les armes» a exprimé le Saint-Père, qui se rend en Égypte les 28 et 29 avril prochains pour un voyage apostolique.

«Nous nous rendons toujours davantage compte que nous vivons dans un monde où sévit le mal et combien nous, êtres humains, nous sommes vulnérables» a écrit Mgr Arborelius, l’évêque catholique de Stockholm. «Seul Jésus peut nous donner l’espérance et la confiance dans la difficulté», car «avec sa résurrection, il a vaincu le péché et la puissance de la mort.»

***

Le Pape François proche des victimes des inondations en Argentine