veillée pascale à Rome

04-04-2015 source : Radio Vatican

Veillée Pascale à RomeLa veillée pascale, au Vatican, commence à 20h30 dans la basilique Saint Pierre.

7 000 lumières distribuées à Saint-Pierre

La nuit de la joie et de la délivrance s’ouvre. La célébration de la Résurrection commence. En cette nuit, Dieu fait passer son Fils de la mort à la vie, et ainsi la vigile pascale est le cœur et le sommet de l’année liturgique.

Un peu partout sur la planète, cette veillée s’ouvre par un grand feu, symbolisant la lumière du Ressuscité. Au Vatican, 7 000 lumières sont distribuées aux fidèles dans la basilique. Le Pape qui préside la veillée, bénit le feu nouveau et fait son entrée en procession dans Saint-Pierre, portant le cierge pascal, accompagné du chant de l’Exultet : « Qu’exulte maintenant la foule des anges du ciel ».

Pendant la célébration, les catholiques sont appelés à renouveler les promesses de leur baptême, et de nombreux baptêmes sont célébrés, d’adultes en particulier. Le Pape François administre ainsi le baptême à dix catéchumènes. La plus âgée est une kenyane de 67 ans et la plus jeune, une cambodgienne de 13 ans. Ils viennent de 5 pays. Outre le Kenya et le Cambodge, ils viennent du Portugal, d’Albanie et d’Italie.

Les chrétiens persécutés au cœur des célébrations pascales

Lors de cette veillée, des chants de joie de l’Église qui exulte avec les anges mais qui n’oublie cependant pas les drames en cours sur la terre, et ceux qui passent cette nuit de Pâques dans la peur. « Revigore la foi des chrétiens persécutés », « bénis les gouvernants qui chercheront la paix » ou encore « convertis les cœurs de ceux qui sèment l’horreur » : voilà quelques-unes des prières universelles de ce samedi soir.

Comme on l’a compris, cette année, le Pape prie, spécialement, pour les chrétiens massacrés dans « un silence complice » : ces martyrs de notre temps, persécutés et crucifiés sous nos yeux. Il l’a affirmé à la fin de la via Crucis au Colisée.