Symbolisme

logo-medaille-2

Dieu ne fait rien sans raison. Un signe de Lui in­dique toujours de grandes choses. Une médaille, en soi, n’est qu’un petit morceau de métal, oui ; la croix d’honneur aussi, et pourtant cette croix est éloquente sur la poitrine d’un brave. Le drapeau, en soi, n’est qu’un peu d’étoffe ; mais il incarne l’idée de la Patrie.

La Médaille doit donc avoir, elle aussi, son sym­bolisme. Nous le trouvons clairement exprimé dans l’ancien introït de la messe de la Médaille miraculeuse :

«Ceci sera comme un signe dans votre main, comme un monument devant vos yeux, afin que la loi du Seigneur soit toujours dans votre bouche.» (Exode 13,9)

Un signe dans votre main

Oui, un signe, un gage, une alliance. Un signe d’appartenance à Marie Immaculée dont on porte les livrées ; un gage assuré de sa protection et une promesse de se­cours efficace ; une alliance, enfin, alliance filiale de l’enfant avec sa Mère, alliance maternelle avec Celle qui donne à son enfant sa Médaille en signe d’adoption.

Un monument devant vos yeux

C’est un mémorial, ou mieux un modèle à reproduire. Quels horizons, dès lors, se laissent entrevoir ! Ce modèle, c’est Marie elle-même : «Faites frapper une médaille sur ce modèle» a dit l’Immaculée. C’est donc bien un modèle vivant, et de quelle vie surnaturelle et divine ! C’est la vie de la grâce, gage et promesse de la vie éternelle de gloire que nous vaudra l’imi­tation des vertus de Marie.

Suite : 2 la loi de Dieu – 3 aimer, prier, souffrir, combattre – 4 apostolat de la prière, de l’exemple, de l’action, de la souffrance ; apparitions et eucharistie

la Vierge Marie et sa sainte médaille miraculeuse