Baptême du Seigneur

« Vous savez ce qui s’est passé à travers tout le pays des Juifs, depuis les débuts en Galilée, après le baptême proclamé par Jean :  Jésus de Nazareth, Dieu l’a consacré par l’Esprit Saint et rempli de sa force. Là où il passait, il faisait le bien, et il guérissait tous ceux qui étaient sous le pouvoir du démon. Car Dieu était avec lui. » – Actes des Apôtres, 10, 37-38

***

A la Théophanie du Baptême la Trinité apparaît, Dieu parle ; le Fils commence publiquement son ministère pour accomplir ce qui avait préparé et précédé sa venue. Le Fils se soumet volontairement au rite de purification « pour laver l’iniquité de l’homme », pour lui permettre « de redevenir Dieu ».

Jésus descend dans le fleuve pour régénérer par l’eau la matière ; il prend place dans la nature pour l’exorciser, pour la rendre spirituelle. Et le Père proclame l’identité du Fils : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé. » Et l’Esprit-Saint se manifeste ; il descend sur Jésus sous la forme d’une forme visible. – Constantin Andronikov + 1997

Le Baptême du Seigneur que nous célébrons aujourd’hui clôt le cycle de Noël et nous introduit dans le temps ordinaire. Nous revivons notre propre naissance en Jésus-Christ qui fait de nous ses frères, et nous comble de l’amour de son Père. Ouvrons nos cœurs au souffle de l’Esprit Saint pour rester fidèles à notre vocation de fils de Dieu. Que la Vierge Marie intercède pour nous !  – Benoît XVI, Angelus du dimanche 9 janvier 2011