hommage aux cardinaux et évêques morts dans l’année

messe-pour-les-eveques-et-cardinaux-defunts
messe pour les évêques et cardinaux défunts

Comme chaque année, le Pape François a célébré ce matin dans la basilique Saint-Pierre une messe en hommage aux cardinaux et évêques morts dans l’année, l’occasion de revenir sur le témoignage que leurs vies nous enseigne, dans son homélie.

«Alors que nous nous confions une nouvelle fois à la bonté et à la miséricorde du Père, renouvelons notre reconnaissance pour le témoignage chrétien et sacerdotal qu’ils nous ont laissés. Ces défunt savaient bien que notre pèlerinage terrestre s’achève auprès de la maison du Père céleste, et que seulement là se trouve la ligne d’arrivée, le repos et la paix. C’est à cette demeure que nous conduit le Seigneur Jésus, notre chemin, vérité et vie».

«Le chemin vers la maison du Père commence, pour chacun de nous, le jour-même où nous ouvrons les yeux à la lumière, et par le Baptême, à la grâce. Une étape importante de ce chemin, pour nous prêtres et évêques est le moment où nous prononçons  « Me voici ! » durant l’ordination sacerdotale.»

Le Pape a souligné que les cardinaux et évêques dont la mémoire était rappelée ce vendredi dans la prière, s’étaient durant toute leur vie dédiés au témoignage et au don de l’amour de Jésus aux autres.

«Ils ont été des pasteurs du troupeau du Christ», et à son image, se sont donnés et sacrifiés pour le salut du peuple qui leur était confié. Certains de ces cardinaux et évêques défunts ont été amenés à témoigner de l’Évangile de manière héroïque, en vivant de lourdes épreuves.

«À la lumière du mystère pascal du Christ, leur mort est en réalité l’entrée dans la plénitude de la vie. Dans cette lumière de la foi, nous nous sentons encore plus proches de nos frères défunts: la mort nous a apparemment  séparés, mais la puissance du Christ et de son Esprit nous unit d’une façon encore plus profonde. Nourris du Pain de Vie, nous aussi, avec ceux qui nous ont précédés, nous attendons avec une ferme espérance le jour du face-à-face avec le visage lumineux et miséricordieux du Père. Sur eux, comme sur nous, que veille toujours notre mère Marie, et qu’elle nous obtenir de ne jamais ‘nous séparer de l’amour de Dieu qui est en Jésus-Christ notre Seigneur’.» (Romains 8:39)