le mois du Rosaire

chapelet - Jean-Paul II« Le Rosaire est ma prière préférée. C’est une prière merveilleuse. Merveilleuse de simplicité et de profondeur. Dans cette prière nous répétons de multiples fois les paroles de l’Archange et Élisabeth à la Vierge Marie. Toute l’Église s’associe à ces paroles. Cette prière si simple et si riche, de tout cœur, je vous exhorte à la réciter. » (Saint Jean-Paul II, Angélus du 29-10-1997)

La formule du Saint-Rosaire a été composée de telle manière par saint Dominique, que les mystères de notre salut y sont rappelés dans leur ordre successif, et que cette manière de méditation est entremêlée et comme entrelacée par la prière de la Salutation angélique, et par une oraison jaculatoire à Dieu, le Père de Notre-Seigneur Jésus-Christ. Nous qui cherchons un remède à des maux semblables, nous avons le droit de croire qu’en nous servant de la même prière qui a servi à saint Dominique pour faire tant de bien à tout le monde catholique, nous pourrons voir disparaître de même les calamités dont souffre notre époque. Non seulement nous engageons vivement tous les chrétiens à s’appliquer soit en public, soit dans leur demeure particulière et au sein de leur famille, à réciter ce pieux office du Rosaire et à ne pas cesser ce saint exercice, mais nous désirons que spécialement LE MOIS D’OCTOBRE de cette année soit consacré entièrement à la Sainte Reine du Rosaire. (LÉON XIII sur le Rosaire, à Rome près Saint-Pierre, 1er septembre 1883)

Durant le mois d’octobre, le peuple fidèle a coutume d’offrir la récitation du rosaire comme autant de couronnes à la Mère de Dieu. A l’exemple de nos Prédécesseurs, nous approuvons vivement cette pratique. Ainsi donc, durant le prochain mois d’octobre, dédié à Notre-Dame du Rosaire, qu’on redouble de prières et de supplications ! Que par l’intercession de Marie brille enfin pour le monde entier l’aurore de la véritable paix, – la paix dans tous les domaines y compris celui de la pratique religieuse ; actuellement, hélas ! la liberté de professer la religion n’est point assurée partout. Dans le ferme espoir que la Sainte Mère de Dieu accueillera notre humble demande, nous vous accordons de tout cœur la Bénédiction apostolique. (Pape PAUL VI à Rome, près Saint-Pierre, le 15 septembre 1966)

Octobre est le mois du Rosaire, et, en ce premier dimanche, il est de tradition de réciter la Supplique à la Vierge de Pompéi, à la bienheureuse Vierge Marie du Saint-Rosaire. Unissons-nous spirituellement à cet acte de confiance dans notre Mère, et recevons de ses mains le chapelet : le chapelet est une école de prière, le chapelet est une école de la foi ! (Pape FRANÇOIS, Angélus, place Saint-Pierre, dimanche 6 octobre 2013)

voir : http://www.medaille-miraculeuse.fr/prieres-mariales/rosaire

http://www.medaille-miraculeuse.fr/billet/le-saint-rosaire.html

http://www.medaille-miraculeuse.fr/meditation/le-rosaire.html

http://www.medaille-miraculeuse.fr/meditation/synode-et-rosaire.html

Aujourd’hui Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, docteur de l’Église (+1897)