LETTRE DE L’AVENT SUR L’EUCHARISTIE

« L’amour est inventif jusqu’à l’infini » et, par conséquent, dans l’Eucharistie, vous trouvez tout. »

Dans la lettre de l’Avent de cette année, nous méditerons sur le troisième pilier de la spiritualité de saint Vincent, « l’Eucharistie » [après l’Incarnation et la Sainte Trinité].

Au dixième chapitre des Règles Communes [de la Congrégation de la Mission], dans un passage sur les fondements de notre spiritualité où il évoque l’Incarnation et la Sainte Trinité, saint Vincent laisse entendre que dans l’Eucharistie, vous trouvez tout. Il écrit :

Et d’autant que, pour bien honorer ces mystères [la Sainte Trinité et l’Incarnation], l’on ne saurait donner aucun moyen plus excellent que la due vénération et le bon usage de la sacro-sainte Eucharistie, soit que nous la considérions comme sacrement, soit en tant que sacrifice, vu qu’elle contient en soi comme le précis de tous les autres mystères de notre foi, et que par sa vertu elle sanctifie et enfin glorifie les âmes de ceux qui communient dignement ou célèbrent avec les dispositions requises, et que par ce moyen on rend à la Sainte Trinité et au Verbe Incarné une très grande gloire ; partant, nous n’aurons rien en plus grande recommandation que de rendre à ce sacrement et sacrifice l’honneur qui lui est dû, et même nous emploierons tous nos soins à procurer que tout le monde lui porte même honneur et révérence : ce que nous tâcherons d’accomplir le mieux qu’il nous sera possible, mais particulièrement en empêchant, autant que faire se pourra, qu’on dise ou fasse rien qui le déshonore tant soit peu, et instruisant soigneusement les autres de ce qu’ils doivent croire d’un si haut mystère, et comment ils le doivent honorer. (Règles Communes de la Congrégation de la Mission, Chapitre X, article 3)

Dans l’Eucharistie, vous trouvez et pouvez réfléchir, méditer, contempler, adorer et avoir une rencontre personnelle à toutes les étapes de la vie de Jésus depuis l’Incarnation :

  • Jésus dans le sein de Marie
  • Jésus dans la crèche
  • Jésus, enfant à Nazareth avec ses parents, Marie et Joseph
  • Jésus durant ses trois années de mission où il annonce la Bonne Nouvelle
  • La passion et la mort de Jésus sur la croix
  • La résurrection de Jésus
  • L’ascension de Jésus
  • La Sainte Trinité.

… Si nous trouvons tout dans l’Eucharistie, c’est donc là que Jésus nous parle ici et maintenant depuis le sein de sa Mère. Il nous parle ici et maintenant de la crèche en tant que nouveau-né. Il nous parle ici et maintenant comme un enfant à Nazareth. Il nous parle ici et maintenant comme Celui envoyé par le Père qui, là où il passait, faisait le bien. Il nous parle ici et maintenant de sa passion et de sa mort sur la croix.

Il nous parle ici et maintenant de sa résurrection. Il nous parle ici et maintenant de son ascension. Il nous parle ici et maintenant comme l’une des trois personnes de la Trinité. La réalité ici et maintenant de tout être humain depuis la conception jusqu’à la mort est toujours présente dans l’ici et maintenant de l’Eucharistie, de même que l’ici et maintenant de l’Eucharistie est présent dans l’ici et maintenant de chaque être humain.

… Que la réflexion, la méditation, la contemplation, l’adoration et la rencontre personnelle avec Jésus dans l’Eucharistie et le Saint-Sacrement – l’amour inventif de Jésus jusqu’à l’infini, là où nous trouvons tout – nous aident à préparer les prochaines fêtes de Noël ainsi que la mission de toute une vie que nous sommes appelés à réaliser !

Votre frère en saint Vincent,

Tomaž Mavrič, cm
Supérieur général de la Congrégation de la Mission
et Directeur Général de l’Association de la Médaille Miraculeuse