octobre, mois missionnaire et marial

La mission de l’Église exige en effet la participation active et responsable de tous, selon les divers dons et états de vie. La moisson abondante dans les champs du monde a un besoin croissant d’ouvriers, de vocations missionnaires. Le Seigneur nous invite à en invoquer le don à travers une prière assidue au Patron de la moisson (cf. Mt 9, 37-38). La famille humaine a un besoin urgent d’hommes et de femmes missionnaires qui, unis à Dieu, et solidaires envers leurs frères, apportent partout le message de l’Évangile, qui est une annonce de salut pour tous les hommes, sans distinction de langue, de peuple ou de culture.

Nous approchons désormais de la fin du mois d’octobre, au cours duquel notre dévotion mariale s’est exprimée avec une intensité particulière à travers la récitation du Saint Rosaire, pour implorer la paix du Seigneur. En ce moment, nous confions de façon particulière à la protection maternelle de la Très Sainte Vierge les…  nombreux réfugiés, exposés aux privations de tout genre, tandis qu’approche la saison rude. Nous ne pouvons pas non plus oublier tous ceux qui continuent de souffrir de la violence et de la mort en Terre Sainte, en particulier dans les Lieux saints, si chers à la foi chrétienne. Puisse Marie, Reine de la Paix, aider chacun à déposer les armes et à entreprendre enfin résolument le chemin vers une paix juste et durable.

JEAN-PAUL II ANGÉLUS Dimanche 28 octobre 2001

© Copyright 2001 – Libreria Editrice Vaticana