neuvaine à Saint Joseph, cinquième jour

15 MARS, CINQUIÈME JOUR :

SAINT JOSEPH, LUMIÈRE DANS NOS NUITS

– Je crois en Dieu…

« Or, lorsque les Anges les eurent quittés pour le ciel, les bergers se dirent entre eux : allons donc à Bethléem…Ils vinrent donc en hâte et trouvèrent Marie, Joseph et le nouveau-né couché dans la crèche. » (Lc 2, 15a et 16)

Quand nous désirons très fort quelque chose et que nous ne l’obtenons pas, la souffrance fait son apparition. Quand la nuit occulte nos pensées et nos décisions, nous sommes dans un désarroi parfois proche du désespoir. Saint Joseph dans l’inquiétude folle de ne pas offrir à sa famille un lieu pour la nativité, devant le non du monde et devant la nuit des cœurs des hommes reçoit dans l’obéissance et dans la confiance le lieu de l’oubli total : une crèche, un reposoir, un hôpital de pauvres.

C’est ce lieu d’aboutissement de toute inquiétude et de toute obscurité qui recevra l’éclairage le plus doux, la lumière la plus forte : l’étoile de la Rédemption.

Au-delà des nuits, saint Joseph nous apprend à adorer, à prendre Jésus contre notre cœur, à embrasser sa tête délicate. Pour le feu que tu entretiens afin de garder la lampe allumée dans l’exil, dans Bethléem, à Nazareth : saint Joseph sois remercié!

Prions :

Saint Joseph, berger de l’Agneau, tu as été dans l’inquiétude de ne pas offrir à ta famille un lieu pour la nativité et tu as reçu dans l’obéissance et dans la confiance le lieu de l’oubli total : la crèche. Au-delà de nos nuits et de nos pauvretés, saint Joseph, apprends-moi à accueillir l’Enfant-Jésus dans mon cœur et conduis-moi au long des nuits vers la crèche de ma vie.

Saint Joseph, très chaste époux de la Vierge Marie, tu offris à Dieu de la manière la plus parfaite chacun de tes sentiments, chacune de tes pensées et de tes œuvres, en gardant sans tâche ton corps et ton cœur. Avec Joseph, modèle pour tous ceux qui cherchent la pureté d’âme, Seigneur, je t’en prie : enseigne-moi l’amour véritable, pour que je puisse reconnaître Ta présence dans la fidélité et le respect de mes promesses et de mes engagements.

O Saint Joseph, toi qui as ouvert la voie au salut du monde par la pureté de ton amour, rends-moi capable d’être un véritable témoin du Fils de Dieu dans le monde d’aujourd’hui. Je te prie pour les jeunes qui, poussés par le désir de se marier ou des tentations, oublient la loi de Dieu, surtout le sixième Commandement.

– Je vous salue Joseph, vous que la grâce divine a comblé ; le Sauveur a reposé dans vos bras et grandi sous vos yeux ; vous êtes béni entre tous les hommes et Jésus, l’Enfant divin de votre virginale Épouse est béni. Saint Joseph, donné pour père au Fils de Dieu, priez pour nous dans nos soucis de famille, de santé et de travail, jusqu’à nos derniers jours, et daignez nous secourir à  l’heure de notre mort. Amen

– Notre Père – 10 Je vous salue Marie – Gloire au Père…