neuvaine à Saint Joseph, sixième jour

16 MARS, SIXIÈME JOUR :

SAINT JOSEPH, PROTECTEUR  DANS LA MALADIE

– Je crois en Dieu…

« Joseph, fils de David, ne crains point de prendre chez toi Marie, ton épouse : car ce qui a été engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; elle enfantera un fils auquel tu donneras le nom de Jésus. » (Mt 1,20b)

Toute atteinte physique ou psychologique peut entraver notre marche. Tout état de douleur ou de souffrance peut éveiller en nous dépit, rejet, voir désir de mort. Tout ce qui nous semble acquis, réussi, peut soudainement basculer, disparaître, s’anéantir, devenir le vide total. Saint Joseph en présentant Jésus au Temple, avec Marie, donne le nom de Jésus au monde.

Au-delà de toute souffrance, saint Joseph nous désigne le Sauveur. Il nous montre le Père. Il dit oui, il se laisse couvrir par l’Esprit, il reconnaît le nom de Dieu. Saint Joseph, humble devant Dieu, devant le prochain, bien qu’étant de souche royale, tu voulus être considéré comme un simple ouvrier. Tu ne demandas rien pour toi : ni richesses, ni honneurs, heureux seulement de te sacrifier pour les deux Êtres les plus sublimes que le Seigneur t’avait confiés.

Prions :

Saint Joseph, aide-moi à ne pas me replier sur moi-même dans l’épreuve, dans la maladie, encourage-moi à m’ouvrir à la seule volonté du Père. Je te confie spécialement tous les malades.

Avec Joseph, modèle d’obéissance, Seigneur, je t’en prie : enseigne-moi le partage, qui est une des formes de l’amour, pour que je puisse faire, avec joie, la volonté de ton Père qui nous aime tellement.

O Saint Joseph, je veux passer tout le reste de ma vie en accord avec le projet du Créateur pour moi. Aide-moi, afin que chaque jour, je sois fidèle à Son Amour et à Sa Volonté.

– Je vous salue Joseph, vous que la grâce divine a comblé ; le Sauveur a reposé dans vos bras et grandi sous vos yeux ; vous êtes béni entre tous les hommes et Jésus, l’Enfant divin de votre virginale Épouse est béni. Saint Joseph, donné pour père au Fils de Dieu, priez pour nous dans nos soucis de famille, de santé et de travail, jusqu’à nos derniers jours, et daignez nous secourir à l’heure de notre mort. Amen

– Notre Père – 10 Je vous salue Marie – Gloire au Père…