Neuvaine de l’Annonciation.3

Prières quotidiennes

Au Nom du Père et du Fils et du Sain Esprit. Amen.

Je crois en Dieu

Prière à l’Esprit Saint 

L’Angélus

Notre Père, 10 Je vous salue Marie,

Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit pour les siècles des siècles. Amen

Troisième jour de la neuvaine – Le Seigneur donne un signe

“Eh bien! Le Seigneur lui-même vous donnera un signe : Voici que la jeune femme est enceinte, elle enfantera un fils,et on l’appellera Emmanuel, (c’est-à-dire : Dieu-avec-nous).

De crème et de miel il se nourrira, et il saura rejeter le mal et choisir le bien.” (Is 7, 14-15)

La bienheureuse Vierge Marie a été, au premier instant de sa conception, par une grâce et une faveur singulière du Dieu Tout-Puissant, en vue des mérites de Jésus-Christ Sauveur du genre humain, préservée intacte de toute souillure du péché originel.

(Pie IX, proclamation du dogme de l’Immaculée Conception – 1854))

C’est bien en vue de l’Incarnation que Dieu a permis que Marie soit, dès le tout premier instant de sa vie, « pleine de grâce ».

Je suis la servante du Seigneur…

Pour être la Mère du Sauveur, Marie fut pourvue par Dieu de dons, à la mesure d’une si grande tâche. L’ange Gabriel, au moment de l’Annonciation, la salue comme pleine de grâce (Lc 1,28). En effet, pour pouvoir donner l’assentiment libre de sa foi à l’annonce de sa vocation, il fallait qu’elle fût portée par la grâce de Dieu. (CEC 490)

O Père, confirme en nous le don de la vraie foi, qu’elle nous fasse reconnaître dans le fils de la Vierge, ton Verbe fait homme, et par la puissance de sa résurrection, guide-nous à la possession de la joie éternelle. Par Jésus le Christ notre Seigneur.

Dieu très bon, nous te confions nos cœurs, ceux de nos proches, de toute l’humanité, donne-nous le don de croire en ta présence constante, fidèle et pleine de miséricorde, toi, qui as pris chair dans le corps très pur de Marie, notre Mère. Amen.

Litanies à saint Gabriel Archange