PRIÈRE POUR 11 NOVEMBRE

INTRODUCTION

Il y a cent ans toutes les villes et villages de France ont été touchés par la guerre. Tous imaginaient une guerre courte et facile. Mais dès les premiers mois, les morts ont été innombrables et nos familles ont été meurtries par ce drame de la guerre. Nous nous rappelons que tous ces hommes jeunes et moins jeunes appelés à la guerre ont fait brutalement, pour eux-mêmes ou leurs camarades, la découverte de la mort.

Prions le Père qui veut la paix sur la terre. Prions le Christ qui a connu la mort sur la croix, l’angoisse de la solitude face à celle-ci, sans pour autant perdre confiance ; le récit de sa mort nous rappelle qu’il a pris sur lui toutes les souffrances et toutes les morts. Prions le Saint Esprit qui anime nos cœurs. Confiants dans la miséricorde de Dieu, portons jusqu’au Père l’espérance du monde et nos humbles prières.

INTENTIONS

Nous te rendons grâce, Seigneur, pour la France, ce pays où tu nous as donné de vivre, pour son histoire, pour tout ce que ses habitants ont su développer de beau, de vrai, de bon dans les siècles passés.

Nous te prions. Regarde, Seigneur, les hommes de notre temps, donne leur d’aimer et grandir ensemble.

Nous te rendons grâce, Seigneur, pour ces hommes et des femmes de France mais aussi pour ceux de 70 pays qui se sont unis pour la défense de notre pays.

Nous te prions. Qu’aujourd’hui encore nos concitoyens sachent faire grandir la fraternité entre les peuples.

Nous te rendons grâce, Seigneur, pour celles et ceux qui sont artisans de paix, chez nous et de par le monde.

Nous te prions. Comme nous le rappelle le Pape François, nous avons besoin de toi pour ouvrir nos cœurs à ta paix.

Nous te rendons grâce, Seigneur, pour la vie que tu nous donnes.

Nous te prions pour ces jeunes hommes de nos villes et villages qui, il y a cent ans ont découvert l’horreur de la guerre et de la mort brutale.

Nous te recommandons également ceux qui, encore aujourd’hui, sont victimes des guerres et pour toutes les familles endeuillées par les conflits.

CONCLUSION

Dieu fort qui détestes la guerre, Dieu juste qui démasques tout mensonge, attaque-toi, autour de nous et en nous-mêmes, aux forces orgueilleuses du mal qui engendrent les atrocités et les souffrances, et nous pourrons ensemble faire honneur à notre nom de fils de Dieu. Dieu qui donne la paix, Toi qui es la paix en personne, écoute la prière de ton peuple et donne-lui la joie d’être exaucé. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.
Amen.

Que la paix du Christ nous accompagne tous !

D’après le Diocèse aux Armées