Triduum de la Visitation

Triduum de la Visitation du 29 au 31 Mai

Les Très Riches Heures du duc de Berry Folio Folio 38v - La Visitation de MarieLa fête de la Visitation commémore la visite de Marie, enceinte du Christ, à sa cousine Élisabeth, enceinte de Jean Baptiste. Ce triduum commence le 29 mai et se termine le 31 mai en la fête de la Visitation. Confession et communions Eucharistiques recommandées.

Chaque jour, lire la page de l’Évangile et la prière qui suit. Après, prendre chaque prière du jour, suivie d’un Notre Père, d’un Je vous Salue Marie puis de l’invocation : Notre Dame de la Visitation, priez pour nous ! On peut lui adjoindre celle de la rue du Bac : Ô Marie, conçue sans péché priez pour nous qui avons recours à vous.

+ Page de l’Évangile selon St Luc :

En ces jours-là, Marie se mit vite en route vers une ville de la montagne de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie de l’Esprit Saint. (Lc 1, 39-41)

+ Prière

Je te prie, charitable Mère de Dieu, de conduire chez moi ton Fils Jésus.
Je te supplie de visiter avec Lui ma mémoire et de m’en montrer tous les défauts : l’oubli de Dieu et de ses bienfaits, l’oubli des personnes que je dois aimer, le souvenir des injures reçues, des plaisirs du monde.
Je te prie de sanctifier ma mémoire…
Marie, ma mère, je te supplie de visiter avec Jésus-Christ mon intelligence et de me montrer mon ignorance, mes faux jugements, mes pensées de vanité, de sensualité…
Je te prie de faire disparaître tout ce mal.
Je te supplie de visiter avec Jésus mon cœur et de me montrer tous mes désordres, ma froideur, mon peu d’amour pour Dieu. Seigneur, je te prie de visiter tous mes sens pour les purifier et les laver.
Jésus, fais-moi entrer dans la joie de la Visitation, fais-moi tressaillir dans le Saint-Esprit.
Laisse partout en moi le souffle Divin de ton passage et transfigure-moi comme saint Jean-Baptiste. Amen.

(prière de 1882)

*

Après la prière de chaque jour, prendre un temps de silence et d’accueil.

+ 1er jour : Je te bénis, Seigneur, pour le moment de ma création. Je te bénis pour le don de ma vie et de mes parents. Plonge-moi dans le sein Immaculé de Marie en cet instant primordial de mon existence. Jésus, visite toute ma mémoire.
Je te bénis, Seigneur, pour la merveille que je suis. J’ai du prix à tes yeux (cf Is 43, 4). Plonge-moi dans le sein Immaculé de Marie et visite, Jésus, mon cœur qui bat.
Je te bénis, Seigneur, pour mon visage qui se dessine ainsi que mon identité. Homme ou femme, plonge-moi dans le sein Immaculé de Marie et visite moi, Jésus, dans l’accueil de ma personne.

+ 2ème jour : Je te bénis, Seigneur, pour mes membres. Plonge-moi dans le sein Immaculé de Marie et visite, Jésus, mes forces vives afin que toujours elles servent le Christ.
Je te bénis, Seigneur, pour tous mes organes. Plonge-moi dans le sein Immaculé de Marie et visite moi, Jésus, dans mes organes respiratoires et apaise toute angoisse.
Je te bénis, Seigneur, pour chacun de mes sens. Plonge-moi dans le sein Immaculé de Marie et visite en moi, Jésus, toute ma sensibilité, afin que toujours elle s’ordonne à l’Amour.

+ 3ème jour : Je te bénis, Seigneur, pour le lien qui se tisse avec ma famille. Plonge-moi dans le sein Immaculé de Marie et visite, Jésus, mon regard, afin que toujours je regarde avec les yeux de Jésus.
Je te bénis, Seigneur, pour ta Sainte Providence. Plonge-moi dans le sein Immaculé de Marie et visite, Jésus, ce temps de la préparation afin que grandisse en moi la certitude, qu’en Dieu, tout concourt à notre bien.
Je te bénis, Seigneur, pour le souffle de la Vie. Plonge-moi dans le sein Immaculé de Marie et visite, Jésus, mon amour de la vie et tous mes désamours aussi, afin que tout en moi se réconcilie avec mon Père, mon créateur.

d’après Myriam Fourchaud.

Je vous salue Marie pleine de grâce le Seigneur est avec vous,
vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie, mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à leur de notre mort. Amen !

courte méditation

« Marie se met vite en route vers une ville de la montagne de Judée. »
Marie va aider sa cousine Élisabeth, et c’est le mystère de la Visitation…
La charité est au rendez-vous, et tout peut arriver !
Marie va pour aider Élisabeth en toute simplicité,
et l’Esprit Saint « s’empare » d’Élisabeth et la fait prophétiser :
« Tu es bénie entre toutes les femmes… ».
Jésus « rencontre » son cousin Jean le Baptiste,
et celui-ci tressaille d’allégresse dans le sein de sa mère.
C’est ce que la charité peut provoquer !
Aimer, c’est d’abord prendre du temps pour l’autre
et faire ce dont il a besoin, donner de soi, de son être, de sa présence.
Et en cela, on rejoint l’Évangile du jugement dernier
« J’avais faim et tu m’as donné à manger… » :
j’ai besoin de ta présence et tu me donnes de ton temps…

D’après Maryline

Merci, Marie, de nous enseigner à aimer.
Moi aussi, avec vous, je veux chanter : « Mon âme exalte le Seigneur. »