Archives par mot-clé : mois de Marie

Visitation : la médaille miraculeuse dans les Jardins du Vatican

Un cadeau des Filles de la Charité de S. Vincent de Paul

Les Jardins sont le lieu de repos et de méditation du Saint Père depuis 1279, année où le Pape Nicolas III (1277-1280) ramena la résidence papale du Latran au Vatican. A l’intérieur des nouvelles murailles, qu’il fit construire en guise de défense de sa résidence, le Pape fit planter un verger, un pré et un jardin. Les nouveaux Jardins, unis à ceux du noyau originel, couvrent environ la moitié des 44 hectares sur lesquels s’étend le Vatican.

À l’occasion de la fête de la Visitation, ce 31 mai 2017, et de la conclusion du “mois de Marie” dans les jardins du Vatican, les Filles de la Charité de saint Vincent de Paul, qui servent la Maison Sainte-Marthe du Vatican, offrent aux participants une « médaille miraculeuse » dont le modèle a été indiqué par la Vierge Marie à sainte Catherine Labouré, le 27 novembre 1830, à Paris, en la Chapelle de la rue du Bac.

Les « miracles » qui accompagnèrent les premières distributions de la médaille lui ont valu son nom populaire, mais, comme le revers de la médaille l’indique par les deux cœurs de Jésus et Marie, ce qui est miraculeux, c’est l’amour surnaturel dont le don de la médaille témoigne.

La Grotte de Lourdes En continuant la promenade sous une mâture de chênes vert, on rejoint la partie la plus haute des jardins du Vatican, où l’on trouve aussitôt le cœur spirituel du parc: la Grotte de Lourdes, copie fidèle de celle de Massabielle, offerte en 1902 au Pape Léon XIII 1878-1903) par les Français. Devant la statue de cette grotte, le Pape, pour clore le mois de mai, salue les fidèles au terme d’une marche aux flambeaux à travers les Jardins du Vatican.

C’est en effet la tradition que le mois de Marie se conclue au Vatican par une procession aux flambeaux jusqu’à la « Grotte de Lourdes » des Jardins du Vatican et la prière du chapelet.

La supérieure des Filles de la charité, Sœur Stefania Monti, a expliqué ce geste des sœurs au micro de Radio Vatican : « Remettre cette médaille miraculeuse aux participants de ce pèlerinage, au terme du mois de Marie, c’est revaloriser ce grand don que la Vierge Sainte a fait à Catherine Labouré et  à toute la communauté » : « C’est un signe de la grande tendresse de Dieu pour toute l’humanité. »

Ce geste rappelle aussi le jubilé des 400 ans de la famille spirituelle de saint Vincent de Paul à Châtillon.

Quant au service des sœurs à la Maison Sainte-Marthe au Vatican, Sœur  Stefania souligne : « C’est un service spécial, un service que nous vivons au cœur de l’Église, auprès du Vicaire du Christ, le pape François. »

Source: Zenit ; cf. notre confère Émile Ghali sur Famvin