L’Annonciation selon Vincent de Paul

L’Annonciation cathédrale de Beauvais XIIIe siècle|DR
L’Annonciation cathédrale de Beauvais XIIIe siècle|DR

Dans le mystère de l’Annonciation, l’humilité prépare et soutient l’offrande à Dieu. Cette offrande suppose une correcte connaissance et une exacte reconnaissance de Dieu. Dieu, par l’intermédiaire de l’ange Gabriel, nous le rappelle. A nous de retenir ce que Dieu nous donne de parole et d’exemple.

« Il faut reconnaître l’essence et l’existence de Dieu, et avoir quelque connaissance de ses perfections, avant de lui offrir un sacrifice. Cela est naturel, car, je vous le demande, à qui offrez vous des présents ? Aux grands, aux princes, aux rois. C’est à ceux-là que vous rendez vos hommages. C’est si véritable que Dieu a observé le même ordre dans l’Incarnation. Quand l’ange alla saluer la sainte Vierge, il commença par reconnaître qu’elle était remplie des grâces du ciel ; « Ave, gratia plena : Madame, vous êtes pleine et comblée des faveurs de Dieu, Ave, gratia plena ». Il la reconnaît donc et la loue pleine de grâces. Et ensuite, que lui fait-il ? Ce beau présent de la seconde Personne de la très sainte Trinité: le Saint-Esprit, ramassant le plus pur sang de la sainte Vierge, en forma un corps; puis Dieu créa une âme pour informer ce corps, et aussitôt le Verbe s’unit à cette âme et à ce corps par une admirable union, et ainsi le Saint-Esprit opéra le mystère ineffable de l’Incarnation. La louange précéda le sacrifice. Seuls les humbles, seuls les pauvres connaissent bien Dieu. C’est dans les pauvres gens que se conserve la vraie religion ». –Saint Vincent de Paul XII, 327 (édition Coste).

Ainsi la Vierge, en s’offrant à Dieu le Père, révèle le mouvement de la vraie vie, montre l’itinéraire de ceux qui doivent continuer la mission de Jésus. Pour Vincent, on ne peut se porter directement à une activité, se livrer au prochain, sans intermédiaire. L’itinéraire passe par Dieu : il faut se donner à Dieu comme Marie pour qu’il nous livre au prochain.

voir aussi : La-parole-de-Dieu
(Évangile du jour en PDF)

Bienheureuse

Annonciation

l’Annonce faite à Marie

Neuvaine de l’Annonciation 9

Prières quotidiennes

Au Nom du Père et du Fils et du Sain Esprit. Amen.

Je crois en Dieu

Prière à l’Esprit Saint 

L’Angélus

Notre Père, 10 Je vous salue Marie,

Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit pour les siècles des siècles. Amen

Neuvième jour de la neuvaine – Marie, Mère de toute l’humanité

Marie, notre Mère

Elle est le rempart invincible contre tous les pièges ou les assauts du démon : il nous suffit de nous laisser conduire par une si bonne Mère.

Apprenons surtout à nos enfants, très tôt, à voir en Elle leur Maman du Ciel, à l’aimer tendrement, à se confier à Elle dans leurs peines, leurs difficultés, à vivre avec Elle, avec la certitude qu’Elle les protégera toujours contre tous les dangers de l’âme et du corps, et qu’Elle les conduira à Jésus.

Marie, notre modèle

De notre contemplation de ce beau mystère de l’Annonciation, nous avons quelques grandes leçons à tirer pour notre vie spirituelle. Nous avons vu sa foi, sa confiance, son obéissance, son humilité…

Elle est là pour nous aider. A son exemple, c’est par l’obéissance, notre « OUI » de chaque jour à la volonté de Dieu en toutes circonstances, que nous pouvons collaborer à l’action rédemptrice du Christ, en unissant nos souffrances aux siennes, pour notre salut et celui de nos frères.

C’est par cette obéissance que grandira en nous la ressemblance à Jésus notre Sauveur, selon la si belle parole de saint Jean: “Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole et mon Père l’aimera, et nous viendrons à lui et nous ferons en lui notre demeure.” (Jn 14,23)

Marie nous aide à dire « oui » à Dieu chaque jour. Invoquons l’intercession de Marie, pour qu’elle nous aide à nous laisser surprendre par Dieu sans opposer de résistance, à lui être fidèles chaque jour, à le louer et à le remercier, car c’est Lui notre force.

Marie, notre Mère, conduisez-nous à Jésus, formez en nous la ressemblance à votre divin Fils. Obtenez-nous une parfaite pureté et une profonde humilité. Protégez-nous de tous dangers de l’âme et du corps. Amen.

Litanies à saint Gabriel Archange

miracle ouvrant la voie à la canonisation des voyants de Fatima

François (+1919) et Jacinthe Marto (+1920) entourant Lucie Dos Santos

Le pape reconnaît un miracle ouvrant la voie à la canonisation des voyants de Fatima. Dans un décret publié jeudi 23 mars, la Congrégation pour la cause des Saints a annoncé la canonisation prochaine de 36 nouveaux saints et de 40 nouveaux bienheureux.

Parmi ceux qui seront prochainement canonisés figurent Jacinthe et François Marto, les petits bergers à qui la Vierge apparu à Fatima en 1917. Jacinthe et François n’avaient que 7 et 9 ans au moment de la première apparition.

C’est aux côtés de Lucie Dos Santos, décédée en 2005, qu’ils ont vu la Vierge six fois entre le 13 mai et le 13 octobre 2017. Jacinthe et Francesco sont morts en 1919 et 1920, emportés par la grippe espagnole. Ils ont été béatifiés par le pape Jean-Paul II le 13 mai 2000, jour de la fête de Notre-Dame de Fatima.

Ce décret intervient peu avant le pèlerinage du Saint Père au Sanctuaire marial portugais de Notre-Dame de Fatima, à l’occasion des Apparitions de la Bienheureuse Vierge Marie à Cova da Iria, les 12 et 13 mai prochains.

la Vierge Marie et sa sainte médaille miraculeuse