Tous les articles par P. Jean-Daniel Planchot

NEUVAINE À LA DIVINE MISÉRICORDE 1

neuvaine Miséricorde Divine
neuvaine Miséricorde Divine

« Je désire que la fête de la Miséricorde soit un recours et un refuge pour toutes les âmes, et surtout pour les pauvres pécheurs. (…) Je déverse tout un océan de grâces sur les âmes qui s’approcheront de la source de Ma miséricorde. Toute âme qui se confessera et communiera recevra le pardon complet de ses fautes et la remise de sa punition ; en ce jour-là sont ouvertes toutes les sources divines par lesquelles s’écoulent les grâces ; qu’aucune âme n’ait peur de s’approcher de Moi, même si ses péchés sont comme l’écarlate » (PJ 699).

Le 30 avril 2000 le pape Jean Paul II a proclamé Sœur Faustine sainte et il a constitué la Fête de la Miséricorde Divine pour toute l’Église.

« Le Seigneur m’a dit de réciter ce chapelet [le chapelet à la Miséricorde Divine] pendant neuf jours, avant la fête de la Miséricorde. Il doit commercer le Vendredi Saint. Il a ajouté : « Pendant cette neuvaine j’accorderai aux âmes toutes sortes de grâces » (PJ 796).

 

NEUVAINE À LA MISÉRICORDE DIVINE

« Neuvaine à la Miséricorde Divine, que Jésus m’a ordonné d’écrire et de réciter avant la fête de la Miséricorde. Elle commence le Vendredi Saint.

Je désire que, durant ces neuf jours, tu amènes les âmes à la source de Ma miséricorde, afin qu’elles y puisent force et soulagement, ainsi que toutes les grâces dont elles ont besoin dans les difficultés de la vie, et particulièrement à l’heure de la mort. Chaque jour, tu amèneras à Mon cœur un groupe d’âmes différent et tu les plongeras dans l’océan de Ma miséricorde.

Et Moi, je les ferai entrer toutes dans la demeure de Mon Père. Tu feras cela dans cette vie et dans l’autre. Je ne refuserai rien aux âmes que tu amèneras à la source de Ma miséricorde. Chaque jour, tu imploreras Mon Père, par Mon amère Passion, d’accorder des grâces pour ces âmes-là » (PJ 1209).

 

PREMIER JOUR

[Mot du Seigneur Jésus]
« Aujourd’hui, amène-Moi l’humanité tout entière, et particulièrement tous les pécheurs et immerge-la dans l’océan de Ma miséricorde. Ainsi, tu me consoleras de l’amère tristesse dans laquelle me plonge la perte des âmes. »

[Prière de Sœur Faustine]
Très Miséricordieux Jésus, dont le propre est d’avoir pitié de nous et de nous pardonner, ne regarde pas nos péchés, mais la confiance que nous avons en Ton infinie bonté. Reçois-nous dans la demeure de Ton Cœur très compatissant et garde-nous en lui pour l’éternité. Nous T’en supplions par l’amour qui T’unit au Père et au Saint Esprit.

Père Éternel, regarde avec miséricorde toute l’humanité qui demeure dans le Cœur très compatissant de Jésus, et en particulier les pauvres pécheurs. Par la douloureuse Passion de Ton Fils, témoigne-nous Ta miséricorde, afin que nous glorifiions sa toute-puissance pour les siècles des siècles. Amen.

[Chapelet à la Miséricorde Divine]

Le Pape encourage les prêtres à «donner leur vie en servant»

Le Pape encourage les prêtres à «donner leur vie en servant»

MESSE DE LA CÈNE DU SEIGNEUR

HOMÉLIE DU PAPE FRANÇOIS

Basilique Saint Pierre – Autel de la Cathèdre
Jeudi Saint, 9  avril
2020

L’Eucharistie.

La réalité que nous vivons aujourd’hui dans cette célébration: le Seigneur qui veut rester avec nous dans l’Eucharistie. Et nous devenons toujours des tabernacles du Seigneur, nous amenons le Seigneur avec nous; au point qu’il nous dit lui-même que si nous ne mangeons pas son corps et ne buvons pas son sang, nous n’entrerons pas dans le Royaume des Cieux. Tel est le mystère du pain et du vin du Seigneur avec nous, en nous, en nous.

Le service.

Ce geste qui est une condition pour entrer dans le Royaume des Cieux. Servir, oui, tout le monde. Mais le Seigneur, dans cet échange de paroles qu’il a eu avec Pierre (cf. Jn 13, 6-9), lui fait comprendre que pour entrer dans le Royaume des Cieux, nous devons laisser le Seigneur nous servir, que le Serviteur de Dieu est le serviteur de nous tous

Et c’est difficile à comprendre. Si je ne laisse pas le Seigneur être mon serviteur, que le Seigneur me lave, me fasse grandir, me pardonne, je n’entrerai pas dans le Royaume des Cieux.

Et la prêtrise.

Aujourd’hui, je voudrais être proche des prêtres, de tous les prêtres, du dernier ordonné au Pape, nous sommes tous prêtres. Les évêques, tous … Nous sommes oints, oints par le Seigneur; oint pour faire l’Eucharistie, oint pour servir.

Aujourd’hui, il n’y a pas de messe chrismale – j’espère que nous pourrons l’avoir avant la Pentecôte, sinon nous devrons la reporter à l’année prochaine – mais je ne peux pas laisser passer cette messe sans me souvenir des prêtres.

Des prêtres qui offrent leur vie pour le Seigneur, des prêtres qui sont des serviteurs. En ces jours, plus de soixante sont morts ici, en Italie, dans l’attention aux malades dans les hôpitaux, et aussi chez les médecins, les infirmiers, les infirmières … Ce sont « les saints d’à côté », des prêtres qui ont donné leur vie en servant . Et je pense à ceux qui sont loin.

Aujourd’hui, j’ai reçu une lettre d’un prêtre, aumônier d’une prison éloignée, qui raconte comment il vit cette semaine sainte avec les prisonniers. Un franciscain. Des prêtres qui vont loin pour apporter l’Évangile et y meurent.

Un évêque a dit que la première chose qu’il a faite, quand il est arrivé dans ces postes de mission, a été d’aller au cimetière, sur la tombe des prêtres qui y ont laissé leur vie, jeunes, pour la peste locale [maladies locales]: ils n’étaient pas préparés, ils n’avaient pas d’anticorps, eux. Personne ne connaît leur nom: des prêtres anonymes.

Les curés de la campagne, qui sont des curés de quatre, cinq, sept villages, dans les montagnes, et vont de l’un à l’autre, qui connaissent le peuple … Une fois, on m’a dit qu’il connaissait le nom de tout le peuple des pays. « Vraiment? » Lui dis-je. Et il m’a dit: « Même le nom des chiens! » Ils le savent tous. Proximité sacerdotale. Bravo, bons prêtres.

Aujourd’hui, je vous porte dans mon cœur et je vous amène à l’autel. Prêtres calomniés. Souvent, cela arrive aujourd’hui, ils ne peuvent pas aller dans la rue parce qu’on leur dit de mauvaises choses, en référence au drame que nous avons vécu avec la découverte des prêtres qui ont fait de mauvaises choses. Certains m’ont dit qu’ils ne pouvaient pas quitter la maison comme pasteurs parce qu’on les insultait; et ça continue.

Des prêtres pécheurs qui, avec les évêques et le pape pécheur, n’oublient pas de demander pardon et apprennent à pardonner, car ils savent qu’ils ont besoin de demander pardon et de pardonner. Nous sommes tous des pécheurs. Les prêtres qui souffrent des crises, qui ne savent pas quoi faire, qui sont dans le noir …

Aujourd’hui, vous tous, frères prêtres, vous êtes avec moi à l’autel, vous, consacrés. Je ne vous dis qu’une chose: ne soyez pas aussi têtu que Pierre. Laissez-vous  laver les pieds.

Et donc, avec cette conscience du besoin d’être lavé, soyez de grands pardonneurs ! Pardonnez! Grand cœur de générosité dans le pardon. C’est la mesure par laquelle nous serons mesurés. Comme vous avez pardonné, vous serez pardonné: la même mesure.

N’ayez pas peur de pardonner. Parfois, il y a des doutes … Regardez le Christ [regardez le Crucifix]. Il y a là le pardon de tout le monde. Soyez courageux; aussi à risquer, à pardonner, pour consoler. Et si vous ne pouvez pas donner le pardon sacramentel à ce moment-là, donnez au moins la consolation d’un frère qui accompagne et laisse la porte ouverte pour que [cette personne] revienne.

Je remercie Dieu pour la grâce de la prêtrise, nous tous [merci]. Je remercie Dieu pour vous, prêtres. Jésus vous aime! Il vous demande seulement de laisser vos pieds être lavés.

NEUVAINE À MARIE CONTRE LE CORONAVIRUS – JOUR 7

–«Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides»

Vierge puissante - rue du Bac Paris
Vierge puissante – rue du Bac

Voici quelques approches pour vous aider à intercéder. Vous pouvez les choisir toutes, ou quelques-unes seulement.
1. Je me mets en présence du Seigneur par un signe de croix dans un endroit propice à la prière;
2. Je prends un temps de silence et lis la courte méditation du jour;
3. Je prie avec foi la prière à Marie contre le Coronavirus (ci-dessous);
4. Je prie le mystère du rosaire du jour pour l’éradication du Covid-19;
5. Je termine le temps de prière par un Gloire au Père, puis un signe de croix.

MÉDITATION – JOUR 7

Rien ne peut humainement nous combler, seul notre Créateur le peut. Se contenter des richesses terrestres, c’est se condamner à avoir toujours besoin de plus. Mais garder nos mains ouvertes et laisser le Seigneur les remplir lui-même, c’est s’offrir la possibilité d’être comblés éternellement. Que notre prière soit large, au-delà de nos besoins immédiats : qu’elle s’ouvre aux besoins des autres, et à notre besoin d’être comblés éternellement.

PRIÈRE DE LA NEUVAINE À MARIE CONTRE LE CORONAVIRUS

Marie, Mère de Notre Sauveur et notre Mère,
nous vous supplions d’intercéder en notre faveur
pour que le monde soit délivré
sans plus attendre du Coronavirus.

Ève Nouvelle, par votre puissante intercession,
obtenez-nous la délivrance complète et durable
du virus qui paralyse notre monde et ravage les familles.

Arche de la Nouvelle Alliance,
repoussez le fléau de la maladie par ta prière.
Consolez, protégez et guérissez les malades
pour la plus grande gloire de Dieu.

Marie, Mère de Notre Sauveur et notre Mère,
vous qui avez toujours exaucé la prière de nos anciens
quand ils étaient dans l’épreuve, veillez sur nous.
Amen!

IMPRIMATUR: +Mgr Jean Scarcella, Abbé territorial de Saint-Maurice (Suisse) –Mars 2020