Quatrième jour de la neuvaine – Sainte Anne, âme généreuse

Quatrième jour de la neuvaine – Sainte Anne, âme généreuse

icône de sainte Anne Marie et Jésus
icône de sainte Anne Marie et Jésus

Je vous salue, dépôt privilégié de la grâce divine, avec vous je me réjouis de la faveur toute nouvelle qui vous a été miraculeusement accordée, de concevoir une Fille qui, échappant à la malédiction de notre commune nature, a été singulièrement exempte de la tache du péché originel.

Sainte Anne, nous tournons nos cœurs vers vous. Dans sa bonté et sa sagesse, Dieu vous a choisie pour inaugurer les temps nouveaux en donnant naissance à Marie, la mère de Jésus.

Quand la peur, l’angoisse ou le doute assombrissent notre horizon, redites-nous que le Dieu fidèle, n’abandonne jamais ses enfants et que rien n’est impossible à son amour. Donnez-nous d’entendre, avec un cœur confiant, la promesse de Jésus : « Je suis avec vous jusqu’à la fin du monde !»

Sainte Anne, vous êtes la santé des malades et le soutien des affligés ; aidez-nous à rendre Jésus présent à notre monde, par notre accueil des pauvres et de tous ceux qui souffrent. Que la grande famille chrétienne fixe les yeux sur Jésus, pour bâtir la route de l’unité !

Sainte Anne, merci d’être là, avec Marie et votre petit-fils Jésus.

Sainte Anne, par la douce violence que vous avez faite au Cœur de Dieu en répandant d’abondantes aumônes et en vous livrant à d’autres œuvres de charité, demandez-lui, pour nous, une charité semblable, afin qu’Il soit touché de compassion pour nous et qu’Il nous traite aussi avec Miséricorde. Amen.

Sainte Anne, Mère de Marie, votre fille est l’Immaculée, exempte de tout péché, bénie entre toutes les femmes. Et voici qu’au pied de la Croix du Fils le bien Aimé, le cœur transpercé, personne n’est épargné.

Voyez ma peine, voyez ma misère, qui me délivrera de la mort ? Consolez-moi comme une mère console son enfant. Que me soit donné de connaître le Père de Jésus-Christ, le Dieu de toute consolation, Lui qui nous console et nous invite à consoler. Amen !

Sainte Anne, Mère de la très sainte Vierge Marie Mère de Dieu, priez pour nous, secourez nous !

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

Oraison : Seigneur, Toi qui es le Dieu de nos Pères, Tu as donné à Sainte Anne et à Saint Joachim de mettre au monde celle qui deviendrait la Mère de Ton Fils: accorde-nous, à leur commune prière, le Salut que Tu as promis à Ton Peuple. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

Prières quotidiennes

l’amour de Marie pour nous

Je vous salue, Marie
Je vous salue, Marie

Marie est toute puissante, parce qu’elle est Mère de Dieu ; Marie est pleine de bonté pour nous, parce qu’elle est notre Mère. (Jean 19, 27.)

Parce qu’elle est Mère de Dieu, son fils lui dit : « Parce que j’ai été formé de ton sang, que tu m’as porté neuf mois dans ton sein ; parce que tu m’as allaité, parce que tu as pris soin de mon enfance ; en un mot , parce que tu m’as aimé plus que tous les autres, tu seras la dispensatrice de mes grâces, la protectrice des justes, le refuge des pécheurs, tout ce que tu demanderas te sera accordé. »

Parce qu’elle est notre Mère, Marie interpose sans cesse pour nous son autorité ; elle ne cesse de présenter à son Fils les entrailles qui l’ont porté, les seins qui l’ont allaité, les tendres soins qu’elle a eus pour lui, et surtout les douleurs incroyables qu’elle a endurées au pied de la croix pour nous enfanter avec lui à la grâce et à la vie éternelle. Jésus ne  résiste pas à des sollicitations si pressantes et accorde aux prières de Marie  ce qu’elle sollicite en notre faveur.

Voilà les causes de la confiance que les fidèles ont toujours eue en la protection de Marie ; peut-il y en avoir de mieux établie ? Recourons donc à Marie comme à la fille bien-aimée de notre Créateur, qui lui a donné pouvoir ; recourons à elle comme à la Mère de notre Sauveur, à laquelle il ne refuse rien ; recourons à elle comme à une puissante protectrice auprès du Saint-Esprit, qui lui a confié ses grâces et ses trésors.

Troisième jour de la neuvaine – Sainte Anne, âme pénitente

Troisième jour de la neuvaine – Sainte Anne, âme pénitente

vitrail de Saints Joachim Anne et Marie - Paroisse Ste-Anne Mattawa Ontario Canada
vitrail de Saints Joachim Anne et Marie – Paroisse Ste-Anne Mattawa Ontario Canada

Je vous salue, âme précieuse et chère à Dieu, et avec vous je me réjouis du soin particulier que Dieu a pris de vous donner, pour compagne et épouse, à un homme d’un aussi grand mérite et d’une aussi haute sainteté que saint Joachim.

Sainte Anne, ma mère et ma patronne, je viens vous présenter ma souffrance et toutes mes épreuves. J’ai confiance en vous et je vous supplie de me secourir.

Vous compatissez à nos peines. Intercédez pour moi auprès de votre Petit-Fils Jésus.

Unissez votre prière si puissante, à la mienne si indigne. Le Seigneur, j’en suis certain, écoutera votre demande. Il l’a fait si souvent dans le passé. Grâce à vous, des malades ont été guéris, des pécheurs se sont convertis.

Sainte Anne, je vous demande donc de m’obtenir cette faveur spéciale que je désire en ce moment.

Obtenez-moi surtout la grâce d’aimer beaucoup mon Dieu et de jouir du bonheur du ciel, avec vous pendant toute l’éternité.

Sainte Anne, par l’esprit de pénitence dont vous accompagniez vos prières qui les rendait plus puissantes sur le Cœur de Dieu, obtenez-nous la grâce d’unir à l’esprit de prière, l’esprit de mortification pour nous faire acquérir tous les trésors de la Grâce Divine. Amen.

Glorieuse mère de Marie, Sainte Anne, maillon nécessaire dans les desseins de Dieu, étape voulue pour un peuple en marche vers sa libération et sa consolation, vous resplendissez au milieu des pauvres.

En quête de Dieu « Vous qui craignez le Seigneur, louez le ! Vous tous race de Jacob, glorifiez le ! Redoutez-le vous tous, race d’Israël ! Les pauvres mangeront et seront rassasiés, ils loueront le seigneur ceux qui le cherchent. » Et moi, où est ma faim ? où est ma soif ?  Amen !

Sainte Anne, Mère de la très sainte Vierge Marie Mère de Dieu, priez pour nous, secourez nous !

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

Oraison :
Seigneur, Toi qui es le Dieu de nos Pères, Tu as donné à Sainte Anne et à Saint Joachim de mettre au monde celle qui deviendrait la Mère de Ton Fils: accorde-nous, à leur commune prière, le Salut que Tu as promis à Ton Peuple. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

Prières quotidiennes

diffusons-la!