Saint Joachim et Sainte Anne

Saint Joachim et Sainte Anne
Saint Joachim et Sainte Anne

La  tradition chrétienne nous a transmis le nom des parents de Marie, Joachim et Anne, et aussi le lieu de leur habitation, près du temple, à Jérusalem. C’est une tradition très ancienne qui remonte au récit apocryphe de saint Jacques. Ce couple discret, mais bien réel, a su accueillir, éduquer Marie et l’éveiller dans la grâce toute spéciale qui était la sienne. L’intérêt pour les parents de Marie dépasse largement le folklore ou l’imaginaire, il touche au sens de la vie.

Voir suite : Anne-et-Joachim

Du Pape François :

« Aujourd’hui, c’est la fête de sainte Anne, et moi j’aime l’appeler la grand-mère de Jésus. Aujourd’hui, c’est un beau jour pour fêter les grands-mères. Lorsque j’encensais, j’ai vu une très belle chose : la statue de sainte Anne n’est pas couronnée, sa fille, Marie, est couronnée. Et cela est beau.

Sainte Anne est la femme qui a préparé sa fille pour devenir reine, pour devenir la reine des cieux et de la terre. Elle a fait un beau travail, cette femme! Je désire vous encourager tous à vivre la fête de sainte Anne libre de tout conditionnement, expression pure de foi d’un peuple qui se reconnaît famille de Dieu et renforce les liens de la fraternité et de la solidarité.

Sainte Anne a sans doute écouté sa fille Marie proclamer les paroles du Magnificat, que Marie a certainement répété tant de fois: «Il a renversé les potentats de leurs trônes et élevé les humbles, Il a comblé de biens les affamés» (Lc 1, 52-53).

Qu’elle vous aide à rechercher l’unique trésor, Jésus, et qu’elle vous enseigne à découvrir les critères de l’action de Dieu; qu’Il renverse les jugements du monde, qu’Il vienne au secours des pauvres et des petits et comble de biens les humbles, qui lui confient leur existence. Gardez l’espérance, l’espérance ne déçoit pas. Et je voudrais vous répéter: ne vous laissez pas voler l’espérance! »

PAPE FRANÇOIS HOMÉLIE DE LA MESSE À CASERTE, samedi 26 juillet 2014

Neuvième jour de la neuvaine – Sainte Anne, âme sainte 

Neuvième jour de la neuvaine – Sainte Anne, âme sainte 

Joachim et Anne - verrière de sainte Anne - église sainte Jeanne d’Arc à Rouen 76
Joachim et Anne – verrière de sainte Anne – église sainte Jeanne d’Arc à Rouen 76

Je vous salue, soulagement des infirmes, confort des moribonds, et avec vous je me réjouis de la gloire dont vous jouissez au ciel, pour avoir mis au monde l’Avocate des pécheurs, le soutien des faibles et la protectrice des malheureux.

Bonne sainte Anne, nous nous recueillons devant vous, ainsi que devant votre époux saint Joachim.

D’innombrables voix se font entendre dans notre monde. Celle de Jésus résonne discrètement dans l’Évangile : « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi je vous soulagerai… » (Mt 11, 28)

Sainte Anne, dans notre monde où la vie n’est pas toujours facile, vous nous aidez à découvrir le Dieu de miséricorde, de tendresse et de compassion, et nous pouvons poursuivre notre route avec courage.

Puissions-nous reconnaître tout ce qui nous arrive de bon et que toute notre vie devienne « Action de Grâces ! »

Sainte Anne, par la Sainteté et la Justice qui ont brillé en vous, tous les jours de votre vie, daignez prier le Seigneur de nous accorder la grâce de vivre et de mourir saintement, afin de mériter les récompenses du ciel qu’Il nous a promises. Amen.

Sainte Anne, ma neuvaine s’achève et je veux vivre de l’espérance. Demain est fait d’inconnu, demain ne sera pas un jour facile, le chemin n’est jamais une route plate et sans obstacle. Demain aura son lot de deuils et de souffrance, de retours en arrière et de trahisons.

Mais Dieu est à l’œuvre aujourd’hui, et demain comme hier, et c’est de Lui que parle toute votre vie. C’est vers Lui que vous m’entraînez. Aujourd’hui et demain Jésus-Christ est à l’œuvre, Lui votre fierté et votre joie, pour votre joie, pour ma réussite, demain sera rencontre du ressuscité. Par Lui, avec Lui, et en Lui, à Toi Dieu tout-puissant, dans l’Unité du Saint-Esprit, tout honneur et toute gloire pour les siècles des siècles.  Amen !

Sainte Anne, Mère de la très sainte Vierge Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, secourez nous !

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

Oraison :
Seigneur, Toi qui es le Dieu de nos Pères, Tu as donné à Sainte Anne et à Saint Joachim de mettre au monde celle qui deviendrait la Mère de Ton Fils: accorde-nous, à leur commune prière, le Salut que Tu as promis à Ton Peuple. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

Prières quotidiennes

Anne et Joachim

Saint Joachim et Sainte Anne - icône
Saint Joachim et Sainte Anne – icône

La  tradition chrétienne nous a transmis le nom des parents de Marie, Anne et Joachim , et aussi le lieu de leur habitation, près du temple, à Jérusalem. C’est une tradition très ancienne qui remonte au récit apocryphe de saint Jacques.

Ce couple discret, mais bien réel, a su accueillir, éduquer Marie et l’éveiller dans la grâce toute spéciale qui était la sienne. L’intérêt pour les parents de Marie dépasse largement le folklore ou l’imaginaire, il touche au sens de la vie.

C’est en ce sens qu’en 2013, lors des JMJ de Rio, à l’Angélus, le Pape François a évoqué Anne et Joachim, en ce jour du 26 juillet dédié par l’Église à la mémoire des parents de Marie, « les grands-parents de Jésus ».  il a parlé d’une « longue chaîne qui a transmis l’amour pour Dieu », en soulignant l’importance de la famille pour la communication de ce « patrimoine d’humanité et de foi qui est essentiel pour toute société ».

A ce propos, voici les paroles que, pour sa part, Benoît XVI avait prononcées le dimanche 26 juillet 2009 lors de l’Angélus, depuis le village des Combes, dans la Vallée d’Aoste, où il était en vacances :

***

Joachim Anne et Marie Eglise de la Présentation Le Mélézet
Joachim Anne et Marie Eglise de la Présentation Le Mélézet Hautes-Alpes

La mémoire des saints Anne et Joachim, parents de la Vierge et donc grands-parents de Jésus, que l’on célèbre aujourd’hui, nous procure un point de réflexion. Celle-ci fait penser au thème de l’éducation, qui a une place si importante dans la pastorale de l’Église.

Elle nous invite en particulier à prier pour les grands-parents, qui dans la famille sont les dépositaires et souvent les témoins des valeurs fondamentales de la vie. La tâche éducative des grands-parents est toujours très importante, et elle le devient encore davantage quand, pour diverses raisons, les parents ne sont pas en mesure d’assurer une présence adéquate auprès des enfants, à l’âge de la croissance.

Anne et Marie - Eglise de Vieille Brioude Haute-Loire
Anne et Marie – Église de Vieille Brioude Haute-Loire

Je confie tous les grands-parents du monde à la protection de sainte Anne et saint Joachim, en leur adressant une bénédiction spéciale. Que la Vierge Marie, qui – selon une belle iconographie – apprit à lire les Saintes Ecritures sur les genoux de sa mère Anne, les aide à toujours nourrir leur foi et leur espérance aux sources de la Parole de Dieu.

***

 

En Bretagne au XVIIe siècle, après la découverte d’une statue miraculeuse, dans le champ du Bocéno, s’est construite une basilique à Sainte-Anne d’Auray. Ainsi sainte Anne est-elle patronne de ce pays (cf. CANTIQUE BRETON A SAINTE ANNE). Et c’est pourquoi ses marins  l’ont choisie comme protectrice. Par leur intermédiaire, sainte Anne est aussi la patronne de la province de Québec. Tous les diocèses du Canada ont au moins une église dédiée à Sainte Anne.

site officiel en France