27 novembre 1830

Notre Dame de la Médaille Miraculeuse - image 1900 environCe soir-là, un samedi, vers 17h30, pendant que les Sœurs se trouvaient réunies à la chapelle pour la méditation, la Sainte Vierge vient.

Catherine l’aperçoit, debout, les pieds posés sur un globe terrestre, où s’agite un serpent de couleur verdâtre. La Vierge avait un pied posé sur la bête immonde. Elle dit à Catherine :

«Cette boule représente le monde entier, la France, chaque personne en particulier. » N’est-ce pas l’Immaculée Conception ? l’ange du mal cherche à étendre son emprise et Marie entrave sa marche en le foulant au pied, comme c’est dit dans la Bible.

La Vierge tenait entre ses mains un globe plus petit surmonté d’une croix d’or. Elle l’offrait à Dieu d’un geste suppliant. N’est-ce pas le symbole de son intercession universelle à côté du Médiateur et de sa royauté universelle ? Tout à coup les doigts de ses mains se remplissent d’anneaux porteurs de diamants qui jettent des rayons de tous côtés… Elle dit :

« C’EST L’IMAGE DES GRÂCES QUE JE RÉPANDS SUR LES PERSONNES QUI ME LES DEMANDENT. »

Et pour expliquer les pierres qui ne projettent pas de rayons. Elle dit :

« C’EST L’IMAGE DES GRÂCES QUE L’ON OUBLIE DE ME DEMANDER. »

À ce moment, se forme autour de la Vierge un tableau ovale sur lequel Catherine voit apparaître en lettres d’or :

« Ô MARIE CONÇUE SANS PÉCHÉ, PRIEZ POUR NOUS QUI AVONS RECOURS À VOUS ! »

Puis le tableau se retourne. C’est le revers de la médaille : un grand M, initiale de Marie, surmonté d’une croix. Au-dessus, les deux Cœurs : celui de Jésus, couronné d’épines ; celui de Marie, percé par le glaive. Douze étoiles entourent ce tableau.

Catherine mourut 46 ans après les apparitions sans jamais avoir révélé son secret à d’autres qu’à son Directeur et à la fin de sa vie à sa Sœur Servante… Son corps, parfaitement conservé, est dans la chapelle des apparitions, sous la statue de la Vierge au globe.