Tous les articles par P. Jean-Daniel Planchot

Neuvaine de la Présentation du Seigneur 8

Neuvaine de la Présentation du Seigneur
HUITIÈME JOUR (1er FÉVRIER)

L’approche de la fête de la Présentation de Jésus au Temple (2 février) nous invite à nous en remettre au Père des cieux, à sa volonté, comme a pu le faire Jésus, porté par ses parents Marie et Joseph. Pour préparer cette fête, vivons intensément du 25 janvier au 2 février la neuvaine de prière à l’Enfant-Jésus. Pour nous, associés de la Médaille Miraculeuse, elle sera source de grandes grâces et de croissance dans la vie spirituelle.

Présentation du Seigneur - avec Anne et Siméon
Présentation du Seigneur – avec Anne et Siméon

Dieu qui avait fait connaître à un saint vieillard le Mystère qui s’opérait, l’apprit à une sainte veuve : on l’appelait Anne ; elle ne sortait pas du temple, et passait les jours et les nuits en jeûnes et en prières, éclairée d’en Haut. Elle reconnut bientôt, dans l’Enfant qui était offert, le Messie qu’elle attendait et se laissant aller aux mouvements de sa piété et de son zèle, elle bénit Dieu hautement et parlait du saint Enfant à tous ceux qui attendaient la rédemption d’Israël.

***

1. Avec Ta Croix, je vois, Ô Enfant-Jésus, Ton Cœur, encore petit. L’icône de Ton Cœur est d’or par sa tendresse infinie. Tu es l’Ami vrai qui, généreusement, se donne et même s’immole pour la personne aimée. Fais-moi comprendre à nouveau combien Tu m’aimes ardemment et enseigne-moi à répondre à Ton Amour.

2. Pater, Ave, Gloria

3. Par Ta Divine Enfance, Ô Jésus, accorde-moi la grâce que je Te demande (la formuler ici) si elle est conforme à Ta Volonté et à mon vrai bien. Ne regarde pas ma faiblesse mais ma foi et Ta Miséricorde infinie

Texte présenté par l’Association de la Médaille Miraculeuse

Le Pape au Congo RDC

Le Pape au Congo RDC

Le Pape François est arrivé en République démocratique du Congo à 15h00 ce mardi 31 janvier. Il y reste jusqu’au vendredi 3 février avant de décoller pour Juba, capitale sud-soudanaise, du 3 au 5 février, pour accomplir son pèlerinage de paix.

Logo  voyage du Pape au Congo

Il a donc entamé son 40e voyage apostolique «œcuménique de paix» comme il l’a lui-même appelé dimanche 29 janvier à la fin de l’angélus, qui le conduit dans deux pays, tous deux traversés par la très forte contradiction d’avoir un sous-sol très riche mais des populations rongées par la pauvreté et la violence.

Dans le Congo RDC , majoritairement chrétien avec une très forte présence catholique, le successeur de Pierre se rend en pasteur pour affermir les fidèles et leur apporter sa proximité.

Si 49% des 100 millions de Congolais sont catholiques, la grande mobilisation et la ferveur observées dans le pays démontrent que le Pape ne sera pas seulement accueilli par les catholiques ou les chrétiens, mais aussi par les croyants d’autres religions.

Les autorités de l’Église protestante et de la communauté musulmane ont appelé leurs fidèles à «réserver au Pape un accueil chaleureux». Ainsi, attendu par tous les Congolais, il sera l’hôte de toute la Nation congolaise, désireuse de réconciliation et de paix.

Auparavant, le pays avait déjà reçu deux fois la visite d’un Pape. Jean-Paul II s’y était rendu en 1980 et en 1985. Mais ce voyage apostolique de François bénéficie d’une attention bien plus étendue grâce au développement des technologies de l’information, en particulier des réseaux sociaux, mais aussi à cause du contexte sociopolitique du pays, meurtri en sa partie orientale.

Une visite pastorale qui honore les Congolais

Le thème de la visite papale rappelle à la fois l’enseignement récent du Pape et l’aspiration du peuple congolais: «Tous réconciliés en Jésus-Christ». L’hymne national commence ainsi par dire: «Debout, Congolais, unis par le sort, unis par l’effort pour l’indépendance».

L’unité dans la diversité des centaines d’ethnies regroupées par la colonisation et l’unité contre les tentatives extérieures de balkanisation, tel restera l’enjeu essentiel de tout mandat politique.

La société civile et les Églises s’impliquent également dans la recherche de cette stabilité. Forte de sa présence sur toute l’étendue du pays, notamment dans les structures sociales, l’Église locale accorde une importance particulière au défi de son engagement prophétique en faveur des personnes et des couches sociales les plus démunies.

L’Évangile annoncé est ainsi mis à l’épreuve comme message de joie et de paix, de défense des faibles et de promotion du bien commun.

Le peuple congolais se sent honoré de recevoir un si grand hôte, en ce moment où le voyage fait déjà la une de plusieurs médias qui peuvent mettre entre parenthèses les affres des violences armées et leur cortège de conséquences néfastes.

Même s’ils ne feront pas le déplacement de Kinshasa, seul site retenu pour cette visite, les Congolais vivant dans d’autres coins du pays ou dans la diaspora expriment également leur joie, malgré toutes les situations que vit la RDC.

Coopération État-Église

De nombreuses personnes ont constaté que les préparatifs de l’accueil du Pape se sont faits dans une grande collaboration entre l’Église et l’État congolais.Le voyage du Pape sera aussi l’occasion de raffermir l’Accord-cadre signé en 2016 au Vatican entre le Saint-Siège et l’État congolais avec des accords spécifiques notamment pour la santé et l’éducation, pour le plus grand bien du peuple.

En RDC, l’Église catholique est un acteur social majeur, et de ce fait, un grand partenaire de l’État congolais. Elle détient et gère 2.819 structures et centres caritatifs et sociaux, employant ainsi un bon nombre de personnes.

Elle est en outre propriétaire de beaucoup d’institutions d’enseignement primaire, secondaire et universitaire. L’Église locale possède et/ou gère 18.671 structures éducatives. L’éducation catholique est parmi les plus appréciées. Dans le passé, la majeure partie de l’élite était formée dans des établissements catholiques, dans les séminaires notamment.

La sécurité, les minerais et le martyre de la région de l’Est

L’exploitation des ressources naturelles est la principale cause des guerres et des massacres dans l’Est du pays. L’accès aux terres et aux ressources constitue par ailleurs la motivation principale des conflits présentés sous la bannière ethnique. Au cours de son voyage, le Pape rencontrera quelques victimes des violences dans l’Est du pays.

C’est notamment autour de ses nombreuses ressources minières que cette région de la RDC connaît des conflits interminables. Une bonne frange de la population vit dans une pauvreté scandaleuse. Au lieu de produire de la richesse, les minerais dont regorge le sous-sol congolais produisent du sang, des orphelins et toute sorte de misère dont la communauté internationale et les médias internationaux parlent peu.

Logo Pape au Congo

LE MOIS DE JÉSUS – XXXIe JOUR.

LE MOIS DE JÉSUS – XXXIe JOUR.

ASCENSION ET VIE GLORIEUSE DE JÉSUS-CHRIST DANS LE CIEL.

Dominus Jesus, postquàm locutus est eis, assumptus est in Cœlis, et sedet a dextris Dei.

Le Seigneur Jésus, après leur avoir ainsi parlé, fut élevé dans les deux, où il est assis à la droite de Dieu. Marc 16.

D’après LE MOIS DE JÉSUS – Malines 1839

Ier Point.

IHS extrait des armes du Pape François
IHS extrait des armes du Pape François

Pendant les quarante jours qui s’écoulèrent depuis la résurrection de Jésus jusqu’à son ascension dans le Ciel, ce divin Sauveur se manifesta plusieurs fois à ses apôtres. soit pour les convaincre de la vérité de sa résurrection, soit pour leur donner les instructions dont ils avaient besoin pour remplir dignement le glorieux ministère auquel il les appelait.

Comme leur foi avait été ébranlée par les ignominies de sa pas­sion, il usa de tous les moyens capables de dissiper leur incrédulité ; il conversa et man­gea avec eux, quoique son corps n’eût plus besoin de nourriture, puisqu’il était entré dans un état de gloire et d’incorruptibilité; et pour ne pas laisser, dit saint Léon, le moin­dre doute dans leur esprit, il voulut conser­ver sur son corps les cicatrices de ses plaies.

Lire la suite →