Les sept clefs du Sacerdoce

Cardinal Christoph Schoenborn
Cardinal Christoph Schoenborn

« Dieu a voulu le prêtre comme serviteur du bonheur », a fait observer le cardinal Schönborn, archevêque de Vienne, lors de la première méditation, dans le cadre de la retraite internationale sacerdotale organisée à Ars en septembre dernier pour l’Année sacerdotale et à l’occasion des 150 ans de la naissance au ciel de Saint Jean-Marie Vianney.

Le Concile Vatican II indique sept champs de participation du sacerdoce des baptisés au sacerdoce du Christ,  cela vaut éminemment pour les  prêtres, en tant que baptisés, et pour tout chrétien, pour tout associé de la Médaille Miraculeuse particulièrement. Il est bon de les rappeler.

Ce sont
– la participation à l’offrande de l’eucharistie, au sacrifice du Christ et de son Esprit,
– la réception des sacrements  – de chacun des sacrements, reçu comme mise en œuvre du sacerdoce commun – ;
– la vie de prière
– et l’action de grâce, par lesquels le Christ fait entrer sa vie dans notre vie ;
– le témoignage d’une vie sainte,
– la participation au sacerdoce du Christ, le seul saint ;
– le renoncement, à la suite du Christ.

Ce sont autant de portes étroites pour le passage à la vie nouvelle des enfants de Dieu.

– Et puis la charité effective.

Ce sont en fait toutes les dimensions des activités humaines qui peuvent être transformées de façon à faire de nous de vrais foyers de charité.

Que la Sainte Mère de Dieu nous soutienne pour les activer, ces clefs qui nous ouvrent les portes du Royaume des Cieux !