Notre Dame de Guanajuato

Basilique Notre-Dame de Guanajuato
Basilique Notre-Dame de Guanajuato

Le 24 mars prochain, lors de son voyage au Mexique, Benoit XVI va passer devant l’entrée principale de la basilique où se trouve, offerte par le roi Carlos I en 1557,  l’image de la sainte patronne de la ville de Guanajuato : ce sera pour le pape une rencontre tout à fait spéciale entre Marie, Mère du Christ, invoquée comme « Notre Dame de Guanajuato », et le Successeur de saint Pierre. On va « porter la statue à la porte de l’église pour que le pape la bénisse et que la Vierge bénisse à son tour le pape ».

Tous les ans normalement, le 9 août, le groupe de la Fraternité des porteurs fait descendre la statue de la Vierge, exposée ensuite pendant un certain temps devant chacune des trois portes de la basilique pour que les visiteurs puissent recevoir sa bénédiction, et le lendemain les fidèles peuvent passer sous son manteau près de l’autel.

Le 24 mars, ce sera donc une occasion particulière. « Lorsque nous voyons ou écoutons un fils qui cherche sa mère, cela nous remplit immédiatement de tendresse, mais quand c’est une mère qui cherche son fils, nous savons qu’il y a, au-delà de la tendresse, une espérance. La Vierge viendra à la rencontre du pape. Prions notre sainte patronne de continuer de l’aider dans sa mission difficile de vicaire du Christ ».

Cette exposition de la Vierge à la porte d’entrée de la basilique, à l’occasion de la venue du pape, revêtira une signification toute particulière. « Ce ne sont pas des temps faciles pour le pape. De même que Marie est toujours restée aux côtés du Christ sur la via crucis, ainsi Notre Dame de Guanajuato ira à la rencontre de son fils, Benoît XVI ».

(Citations de Mgr Rodríguez Alba, archiprêtre de la basilique)