Archives de catégorie : Méditation

sur un aspect de spiritualité : Christ, Vierge Marie, Église dans le monde…

LE MOIS DE JÉSUS – XXIXe JOUR.

LE MOIS DE JÉSUS – XXIXe JOUR.

SÉPULTURE DE JÉSUS-CHRIST.

Accepto corpore, Joseph involvit illud in sindone mundà, et posuit illud in monumento suo novo, quod exciderat in petrà.

Joseph ayant pris le corps, l’enveloppa dans un linceul blanc, et le mit dans un sépulcre tout neuf, qu’il avait fait tailler dans le roc. Matthieu. 27.

D’après LE MOIS DE JÉSUS – Malines 1839

1er Point.

IHS extrait des armes du Pape François
IHS extrait des armes du Pape François

Jésus-Christ pouvait ressusciter immédiatement après sa mort ; mais, dans ce cas, ses ennemis n’auraient pas manqué de contester la certitude de sa mort, afin de pouvoir nier ensuite la vérité de sa résur­rection. Aussi ce divin Sauveur voulant ôter toute apparence d’excuse à leur incrédulité, permit que son corps fût descendu de la croix et subît les humiliations de la sépul­ture.

Mais qui rendra les derniers devoirs à ce corps sacré ? Sans doute que les disciples de Jésus vont se disputer cet honneur ? Non ; celui qui va se charger de ce soin est un homme qui n’a point encore fait paraître d’attachement pour le Sauveur : il est vrai que l’Esprit saint en fait, en deux mots, l’éloge le plus pompeux : c’était un hom­me bon et juste qui attendait le royaume de Dieu.

Lire la suite →

LE MOIS DE JÉSUS – XXVIIIe JOUR.

LE MOIS DE JÉSUS – XXVIIIe JOUR.

MORT DE JÉSUS-CHRIST.

On redoublera d’efforts, pendant ce jour, pour s’exciter à la ferveur et au recueillement : et si des occupations indispensables ne s’y opposent, on fera bien de passer la journée dans la retraite et le silence.

Jesus autem iterùm clamans voce magna, emisit spiritum.

Jésus, poussant une seconde fois un grand cri, rendit l’esprit. Matthieu 27.

D’après LE MOIS DE JÉSUS – Malines 1839

1er Point.

IHS extrait des armes du Pape François
IHS extrait des armes du Pape François

Tout est accompli ! Ces paroles furent prononcées par le Sauveur, lorsqu’il vit qu’il ne lui restait plus rien à faire pour nous sur la terre, que toutes les figures et les prophéties anciennes avaient reçu leur accomplissement, et que l’ouvrage de notre Rédemption était consommé.

Tout est ac­compli : c’est-à-dire, que tout est fini en Jésus-Christ : son unique oblation réconci­lie les siècles passés et les siècles futurs : elle remonte par son effet jusqu’à l’origine du monde, et elle s’étend par sa vertu jus­qu’à la fin.

Tout est accompli : le sang de la nouvelle alliance a effacé nos péchés : la jus­tice du Père céleste est satisfaite ; les portes du Ciel vont s’ouvrir; mais avant de quitter le Calvaire, recueillons les derniers soupirs du Sauveur, et si la vue de ce grand sa­crifice où l’amour éclate de toutes parts, ne ranime pas notre foi et notre reconnaissance, craignons que le sang de Jésus-Christ n’ait été inutilement répandu pour nous.

Lire la suite →

LE MOIS DE JÉSUS – XXVIIe JOUR.

LE MOIS DE JÉSUS – XXVIIe JOUR.

SUITE DES PAROLES DE JÉSUS SUR LA CROIX.

Cum vidisset Jesus matrem, et discipulum stantem quem diligebat, dicit matri suae : mulier, ecce filius tuus. Deindè dicit discípulo : ecce mater tua.

Jésus ayant vu sa mère et près d’eue le disciple qu’il aimait, il dit à sa mère : femme, voilà votre fils. Il dit ensuite au disciple : voilà votre mère. Jean. 19.

D’après LE MOIS DE JÉSUS – Malines 1839

I*r Point.

IHS extrait des armes du Pape François
IHS extrait des armes du Pape François

Parmi le grand nombre de per­sonnes qui entouraient la croix, il se trou­vait de pieuses femmes qui étaient venues de Galilée avec Jésus, et qui l’avaient as­sisté de leurs biens. On y voyait aussi quel­ques-uns de ses disciples cachés qui se tenaient à l’écart, et qui regardaient de loin ce qui se passait.

Pour Marie, sa mère, elle ne quittait point le pied de la croix, ayant auprès d’elle saint Jean, le disciple bien-aimé. Mais qui pourrait raconter tou­tes les douleurs qui pénétrèrent alors le cœur de cette tendre mère, de cette mère qui aimait son Fils au-delà de tout ce qu’on peut imaginer ?

Lire la suite →