Archives de catégorie : Méditation

sur un aspect de spiritualité : Christ, Vierge Marie, Église dans le monde…

Neuvaine à Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse 6

Neuvaine à Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse

6e jour : J’AI VU LE REVERS DE LA MÉDAILLE : LA LETTRE M SURMONTÉE D’UNE CROIX.

Voici ce que nous explique le revers de la Médaille : le Fils de Dieu fait homme nous sauve par sa mort sur la Croix et sa Résurrection. Marie a une place de choix près de son Fils. Elle est inséparable de Jésus qu’elle nous donne et à qui elle nous mène. Elle a souffert pour nous, avec Lui. « Marie, Mère de Dieu, intercédez pour nous ».

L’AMOUR EST LE SECRET DE LA VIE
la lettre M et la Croix
la lettre M et la Croix

Catherine dit: «quelques moments après, la médaille se retourne et, sur le revers, je distingue la lettre M surmontée d’une croix et les cœurs de Jésus et de Marie.» Marie, l’initiale de votre prénom est bien accrochée à la Croix de votre Fils. Vous n’avez jamais cessé de collaborer à sa Mission de Rédempteur. C’est au pied de la Croix que Jésus vous confie la responsabilité de devenir la Mère de tous les hommes.

Merci Marie de continuer aujourd’hui de nous apprendre à nous tourner davantage vers votre Fils Jésus pour devenir de plus en plus frères et sœur capables de nous aimer comme Jésus nous a  aimés.

(Pendant la neuvaine*, confession et participation à l’eucharistie sont vivement recommandées)

Ô Vierge Immaculée, Mère de Dieu et notre Mère,  avec la plus vive confiance dans votre puissante intercession tant de fois manifestée au moyen de votre Médaille, nous vous supplions humblement de bien vouloir nous obtenir les grâces que nous vous demandons si cela peut nous aider à grandir dans l’Amour de Dieu et de nos frères. Amen !
(demander une grâce personnelle)

Ô Vierge de la Médaille Miraculeuse qui êtes apparue à sainte Catherine Labouré dans l’attitude de médiatrice du monde entier et de chaque âme en particulier, nous remettons entre vos mains et nous confions à votre Cœur nos supplications.

Daignez les présenter à votre Divin Fils et les exaucer si elles sont conformes à la Volonté Divine et utiles à nos âmes. Et, après avoir élevé vers Dieu vos mains suppliantes, abaissez-les sur nous et enveloppez-nous des rayons de vos grâces, en éclairant nos esprits, en purifiant nos cœurs, afin que, sous votre conduite, nous arrivions un jour à la bienheureuse éternité.   Amen.

Pour faire cette neuvaine dans l’esprit de sainte Catherine Labouré : demandons-lui de mettre en nous quelque chose de son amour si filial envers la Très Sainte Vierge, et surtout de nous aider à croire, comme elle, à son Amour si maternel pour nous. Demandons-lui d’aimer comme elle la Vierge Marie, Notre Mère.

Notre Père … Je vous salue Marie …

Prière de la Neuvaine

Marie, conçue sans péché,
Sur vous est venu le Saint Esprit
Et vous nous avez donné votre fils.

Ô Marie, confidente de sainte Catherine,
Apprenez-nous à nous asseoir au pied du Seigneur
Pour écouter sa Parole et la garder dans notre cœur.

Ô Marie, debout au pied de la Croix,
Conduisez-nous au pied de l’autel
Pour devenir une offrande agréable au Père.

Ô Marie, Mère de l’Église,
Vous portez le monde et l’offrez à Dieu
Priez pour nous qui avons recours à vous.

Ô Marie, comblée de grâces,
Répandez vos rayons de lumière
Sur chacun d’entre nous qui vous le demandons.

Ô Marie, icône de l’humilité.
Donnez-nous de porter la sainte Médaille
Signe de notre amour pour les cœurs de Jésus et Marie.

Ô Marie, Servante du Seigneur,
Aidez-nous à vivre de charité comme sainte Catherine
Qui ne cesse d’intercéder en notre faveur. Amen

Ô Marie, conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.
Sainte Catherine Labouré priez pour nous.


Ô Marie, conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.
Sainte Catherine Labouré priez pour nous.

On peut achever notre prière par les LITANIES à l’occasion de la neuvaine

La beauté de Noël élargit le cœur à la gratuité

La beauté de Noël élargit le cœur à la gratuité

Le Pape François, lundi 22 novembre, a loué la beauté humble et chaleureuse de la fête de la Naissance du Christ lors d’une audience avec des jeunes participants à un concours de Noël, délivrant ainsi des vœux de Noël particulièrement adressés aux jeunes.

 

SALUT DU SAINT-PÈRE FRANÇOIS
AUX PARTICIPANTS ET ORGANISATEURS DU « CONCOURS DE NOËL »

chambre Clémentine
Lundi 22 novembre 2021

Un salut cordial à vous tous, qui participez de diverses manières au Concours de Noël. Je remercie la Fondation Pontificale Gravissimum Educationis et les Missions Don Bosco Valdocco d’avoir proposé ce concours, qui donne la parole aux jeunes en les invitant à créer de nouvelles chansons inspirées de Noël et de ses valeurs.

Et donc un accueil tout particulier à vous les jeunes, qui avez relevé le défi avec enthousiasme ; ainsi qu’à ceux qui vous accompagnent : sportifs, avec leurs Fédérations, et chanteurs.

S’introduire à Noël et son Mystère

Je suis heureux de vous rencontrer, maintenant au seuil de l’Avent, la période qui, chaque année, nous introduit à Noël et à son Mystère. Cette année encore, ses lumières seront assombries par les conséquences de la pandémie, qui pèse toujours sur notre époque. Raison de plus pour que nous soyons appelés à nous remettre en question et à ne pas perdre espérance.

La fête de la Naissance du Christ n’est pas en décalage avec l’épreuve que nous traversons, car elle est par excellence la fête de la compassion, la fête de la tendresse. Sa beauté est humble et pleine de chaleur humaine.

La beauté de Noël transparaît dans le partage de petits gestes d’amour concrets.  Elle n’est pas aliénante, elle n’est pas superficielle, évasive ; au contraire, elle élargit le cœur, l’ouvre à la gratuité, – gratuité, un mot que les artistes peuvent bien comprendre ! -, au don de soi, et peut aussi générer des dynamiques culturelles, sociales et éducatives.

C’est dans cet esprit que nous avons donné vie au Pacte éducatif global», une vaste alliance éducative «pour former des personnes mûres, capables de surmonter les fragmentations et les oppositions et de reconstruire le tissu des relations pour une humanité plus fraternelle.

La beauté des visages et des histoires

Pour atteindre ces objectifs il faut du courage : « Le courage de mettre la personne au centre » et « de se mettre au service de la communauté ». [2] Il faut du courage et aussi de la créativité. Par exemple, vous avez composé de nouvelles chansons de Noël et les avez partagées pour un projet plus vaste, un projet qui croit en la beauté comme moyen de croissance humaine, pour rêver d’un monde meilleur ensemble.

J’aime répéter les paroles de saint Paul VI :«Ce monde dans lequel nous vivons a besoin de beauté pour ne pas tomber dans le désespoir».

Quelle beauté? Pas la fausse, faite d’apparences et de richesses terrestres, qui est vide et génère du vide Non. Mais celle d’un Dieu qui s’est fait chair, celle des visages, – la beauté des visages -, la beauté des histoires; celle des créatures qui composent notre maison commune et qui -comme nous l’enseigne saint François- participent à la louange du Très-Haut.

Merci, chers jeunes, artistes et sportifs, de ne pas oublier d’être les gardiens de cette beauté, que le Noël du Seigneur fait briller dans chaque geste quotidien d’amour, de partage et de service. Merci et meilleurs vœux à vous et à vos familles!


Copyright © Dicastero per la Comunicazione – Libreria Editrice Vaticana

Texte traduit et présenté par l’Association de la Médaille Miraculeuse

Neuvaine à Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse 5

Neuvaine à Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse

Vierge du 27 novembre - rue du Bac
Vierge du 27 novembre – rue du Bac

5e jour : SES PIEDS ÉTAIENT APPUYÉS SUR UNE BOULE BLANCHE SUR LAQUELLE IL Y AVAIT UN SERPENT

Le péché de l’homme, c’est le refus de l’amour, l’injustice, la violence, l’égoïsme, l’écrasement des petits ; le serpent en est le symbole. « Marie, aidez-nous à lutter contre ce mai qui est en nous, aidez-nous à dire comme vous : oui au Seigneur. »

LE COMBAT DE L’AMOUR

Marie se présente debout sur un demi-globe terrestre. De ses pieds, elle écrase un serpent. Marie, vous  nous indiquez le combat à mener dans toute vie chrétienne :
– Lutter contre ce qui nous abîme le cœur: le démon et le péché, symbolisés par le serpent (Gn 3,1).
– Développer ce qui nous épanouit: l’amour.

Marie, obtenez-nous le courage de vivre la vérité et le respect dans nos relations, et de développer notre esprit de service.

(Pendant la neuvaine*, confession et participation à l’eucharistie sont vivement recommandées)

Ô Vierge Immaculée, Mère de Dieu et notre Mère,  avec la plus vive confiance dans votre puissante intercession tant de fois manifestée au moyen de votre Médaille, nous vous supplions humblement de bien vouloir nous obtenir les grâces que nous vous demandons si cela peut nous aider à grandir dans l’Amour de Dieu et de nos frères. Amen !
(demander une grâce personnelle)

Ô Vierge de la Médaille Miraculeuse qui êtes apparue à sainte Catherine Labouré dans l’attitude de médiatrice du monde entier et de chaque âme en particulier, nous remettons entre vos mains et nous confions à votre Cœur nos supplications.

Daignez les présenter à votre Divin Fils et les exaucer si elles sont conformes à la Volonté Divine et utiles à nos âmes. Et, après avoir élevé vers Dieu vos mains suppliantes, abaissez-les sur nous et enveloppez-nous des rayons de vos grâces, en éclairant nos esprits, en purifiant nos cœurs, afin que, sous votre conduite, nous arrivions un jour à la bienheureuse éternité.   Amen.

Pour faire cette neuvaine dans l’esprit de sainte Catherine Labouré : demandons-lui de mettre en nous quelque chose de son amour si filial envers la Très Sainte Vierge, et surtout de nous aider à croire, comme elle, à son Amour si maternel pour nous. Demandons-lui d’aimer comme elle la Vierge Marie, Notre Mère.

Notre Père … Je vous salue Marie …

Prière de la Neuvaine

Marie, conçue sans péché,
Sur vous est venu le Saint Esprit
Et vous nous avez donné votre fils.

Ô Marie, confidente de sainte Catherine,
Apprenez-nous à nous asseoir au pied du Seigneur
Pour écouter sa Parole et la garder dans notre cœur.

Ô Marie, debout au pied de la Croix,
Conduisez-nous au pied de l’autel
Pour devenir une offrande agréable au Père.

Ô Marie, Mère de l’Église,
Vous portez le monde et l’offrez à Dieu
Priez pour nous qui avons recours à vous.

Ô Marie, comblée de grâces,
Répandez vos rayons de lumière
Sur chacun d’entre nous qui vous le demandons.

Ô Marie, icône de l’humilité.
Donnez-nous de porter la sainte Médaille
Signe de notre amour pour les cœurs de Jésus et Marie.

Ô Marie, Servante du Seigneur,
Aidez-nous à vivre de charité comme sainte Catherine
Qui ne cesse d’intercéder en notre faveur. Amen

Ô Marie, conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.
Sainte Catherine Labouré priez pour nous.


Ô Marie, conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.
Sainte Catherine Labouré prie: pour nous.

On peut achever notre prière par les LITANIES à l’occasion de la neuvaine