Archives de catégorie : prière

Prière à Marie donnée à Sainte Gertrude

par Jésus

Sainte Gertrude d'Helfa - Héraut de l'amour divin
Sainte Gertrude d’Helfa qui a composé « Le Héraut de l’amour divin »

Je te salue, Marie, reine de clémence, olivier de miséricorde, par qui nous est venu le remède de vie, Reine de clémence, Vierge mère d’un fils qui est Dieu, c’est par toi que nous est venu Celui qui est la lumière éternelle, le rejeton odorant d’Israël.

Donc, comme par ton fils tu es devenue la vraie mère de tous dont lui-même ton fils unique n’a pas dédaigné de devenir le frère: ainsi maintenant, pour l’amour de Lui, reçois-moi, toute indigne, en tes soins maternels: viens en aide à ma foi, garde-la, instruis-la, et devient maintenant la marraine de mon renouvellement et de ma foi, afin qu’à jamais tu sois ma mère, unique et cordialement chère, prenant miséricordieusement soin de moi en cette vie, et me recevant à l’heure de ma mort dans tes bras alors pleinement maternels. Amen. (Exercices spirituels I)

Ici prie la Vierge Mère, afin qu’elle-même daigne prier pour toi :

Lire la suite →

St Albert le Grand fait les louanges de Marie

Saint Albert le Grand - Fra Angelico
Saint Albert le Grand – Fra Angelico

Sainte Marie, flambeau du ciel et de la terre, comme votre nom l’indique; de cette terre que vous avez éclairée sur les mystères de votre Fils, Verbe du Père éternel, mystères cachés en Dieu dès le commencement.

Vous qui avez illuminé la lumière des anges mêmes,…  accordez- moi une intelligence lumineuse, des conceptions justes, un esprit fort, une science sûre, une foi solide avec une parole correspondante, qui procure la grâce à mes auditeurs.

C’est-à-dire une parole qui serve à l’affermissement de la foi, à l’édification de la sainte Église et à l’honneur du nom sacré de votre Fils Notre-Seigneur Jésus-Christ, une parole qui ne cesse de publier vos louanges et d’annoncer vos miséricordes.

Qu’elle redise, cette parole, ô Marie, que vous ne cessez point d’accabler des dons de votre miséricorde un pécheur aussi indigne que moi, et de manifester par sa bouche les prodiges de votre toute-puissance !

Soyez bénie, ô humanité de mon Sauveur, qui avez été unie à la divinité dans le sein d’une mère vierge !

Soyez bénie, ô sublime et éternelle Divinité, qui avez voulu descendre jusqu’à nous sous l’enveloppe de notre chair!

Soyez bénie à jamais, vous qui avez été unie à une chair virginale par la vertu de l’esprit-Saint!

Je vous salue, vous aussi, ô Marie, vous en qui la plénitude de la Divinité a fait sa demeure !

Je vous salue, ô vous en qui habita la plénitude de l’esprit-Saint !

Que soit bénie également la très pure humanité du Fils qui, sacrée par le Père, est sortie de vous !

Je vous salue, virginité sans tache, élevée maintenant au-dessus de tous les chœurs des anges.

Réjouissez-vous, Reine du monde, d’avoir été jugée digne de devenir le temple de la très pure humanité du Christ !

Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse, Vierge des vierges, dont la très-pure chair servit à l’union de la divinité avec cette sainte humanité !

Réjouissez-vous, Reine des cieux, dont le très-chaste sein procura une digne demeure à cette sainte humanité !

Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse, ô Épouse des saints patriarches, qui avez été jugée digne de nourrir et d’allaiter sur votre chaste sein cette sainte humanité.

Je vous salue, virginité féconde et à jamais bénie, qui nous avez rendus dignes d’obtenir le fruit de la vie et les joies du salut éternel. Amen.

Saint Albert le Grand (+1280)

Âme du Christ

Âme du Christ / Anima Christi

Prière du XIVe siècle

1. Âme du Christ, sanctifie-moi,

Corps du Christ, sauve-moi,

Sang du Christ enivre-moi,

Eau du côté du Christ, lave-moi.

 

Anima Christi, sanctifica me.

Corpus Christi, salva me.

Sanguis Christi, inebria me.

Aqua lateris Christi, lava me.

 

2. Passion du Christ, fortifie-moi,

Ô bon Jésus, exauce-moi,

Dans tes blessures, cache-moi,

Ne permets pas que je sois séparé de Toi.

 

Passio Christi, conforta me.

O bone Jesu, exaudi me.

Intra tua vulnera absconde me.

Ne permittas me separari a te.

 

3. De l’Ennemi, défends-moi,

A ma mort, appelle-moi,

Ordonne-moi de venir à Toi,

Pour qu’avec tes saints, je Te loue,

Dans les siècles des siècles.

Ab hoste maligno defende me.

In hora mortis meae voca me,

Et jube me venire ad te,

Ut cum Sanctis tuis laudem te

In saecula saeculorum. Amen.