Symbolisme

La Loi de Dieu

Gravé sur cette médaille, il y a comme un gracieux résumé, un raccourci saisissant, comme une miniature où ne manque aucun trait essentiel. Le dogme de l’Immaculée Concep­tion, tel qu’il est rappelé sur la médaille, con­tient plus ou moins explicitement, les données essentielles de notre foi, depuis le péché originel jusqu’au recours à la grâce divine. Nous y voyons, de plus, ces moyens efficaces de salut que sont la prière et la souffrance rédemptrice.

Etant donné cela, quoi d’étonnant qu’on trouve dans l’étude de la Mé­daille miraculeuse bien comprise, un véritable re­mède providentiel aux plaies religieuses et morales de notre époque ?

Et combien ce remède peut vite devenir populaire, pratique et tout puissant !

Populaire : il est à la portée de tous, même des plus humbles.
Pratique : il peut et doit être d’un usage quoti­dien.
Tout-puissant : il est d’origine surnaturelle et divine.

N’est-ce pas, aussi, un signe sensible et le canal céleste des grâces promises par la Vierge à ceux qui porteront sa Médaille avec foi et amour ?

Et si durant le temps écoulé depuis l’apparition, si aujourd’hui en particulier, la Médaille miracu­leuse n’est pas assez considé­rée et utilisée comme un remède providentiel, n’est-ce pas la raison exprimée à son lit de mort, comme un doux reproche, par la confidente de Marie : « La Sainte Vierge est peinée, parce qu’on ne fait pas assez de cas du trésor qu’elle a donné dans la dévotion à l’Immaculée Conception ; on ne sait pas en profiter ! »

Le symbolisme de la Médaille, avec les devoirs qui en découlent pour nous, est donc beau et instructif. Aucun des détails qui la composent n’est vi­de de sens. La Sainte Vierge elle-même nous l’a fait comprendre en disant à Soeur Catherine Labouré qui la priait,de lui faire connaître l’inscription à mettre sur le revers de la Médaille :
«Le M et les deux Coeurs EN DISENT ASSEZ.»

Ces signes ont donc un langage bien éloquent. Il faut essayer de comprendre ce langage.

–  1 signe, monument  – 3 aimer, prier, souffrir, combattre – 4 apostolat de la prière, de l’exemple, de l’action, de la souffrance ; apparitions et eucharistie

diffusons-la!