Symbolisme

Enfin, si nous voulons toucher les coeurs et émouvoir les volontés il nous faudra encore les armes de la prière, de l’exemple, de l’action et de la souffrance.

L’Apostolat de la Prière

nous l’avons déjà vu, est symbolisé par la prière de Marie elle-même.

L’Apostolat de l’Exemple

nous est rappelé par le symbole, des trois vertus théologales : la foi représentée par la Croix ; l’Espé­rance par la lettre M, Marie étant saluée par l’Église du doux nom de « notre Espérance » ; la Charité, enfin, par les deux Coeurs.

L’Apostolat de l’Action

est symbolisé par les douze étoiles qui rappellent les douze apôtres ; les âmes apostoliques devront gra­viter autour de Jésus et de Marie.

L’Apostolat de la Souffrance

est signifié par la Croix et les deux Coeurs. Comme on le voit par ce rapide aperçu, la Médaille, à première vue si simple, contient pour nous des ensei­gnements précieux. En les méditant et en s’essayant à les vivre, on y découvre une précieuse vérité, un levier puissant pour mieux agir et un adjuvant de première force pour nous lancer dans l’amour de Dieu et dans l’amour des âmes.Comment remercier assez Marie de nous avoir donné ainsi tant de leçons et tant d’espoirs, sans parler de la vertu secrète qui s’échappe de la Mé­daille et qui peut être, entre nos mains, un ins­trument providentiel de salut, si nous savons nous en bien servir.

Les Apparitions et l’Eucharistie

A la troisième et dernière apparition, la Sainte Vierge se montre près du tabernacle, nous indiquant par là que la grâce ne peut venir à nous en plénitude que par l’Eucharistie. C’est le moyen essentiel et normal de recevoir la grâce divine. L’Eucharistie qu’entourent comme autant de canaux dérivés les sacrements chrétiens, est l’instrument par excel­lence de la grâce, comme la condensation de toutes les grâces.

En nous orientant vers elle, Marie nous montre aussi l’Église tout entière avec son culte dont l’Eucharistie est le centre. Elle nous rappelle que toutes les grâces que l’Église nous distribue, elle les a méritées auprès de Jésus et elle les distribue par Lui. Elle nous rappelle aussi qu’il nous faut toujours passer par la Sainte Église, notre Mère, pour les obtenir et qu’il ne faut pas l’oublier quand nous nous adressons à elle, notre Mère aussi…

Le symbolisme de la Médaille est loin d’être épuisé. Il y a tant de beautés dans cette Épiphanie mariale !

– 1 signe, monument  – 2 la loi de Dieu – 3 aimer, prier, souffrir, combattre

diffusons-la!