neuvaine à Saint Joseph, quatrième jour

14 MARS, QUATRIÈME JOUR: SAINT JOSEPH, MODÈLE DE LA VIE INTÉRIEURE

– Je crois en Dieu…

Georges de la Tour, Le songe de saint Joseph, XVIIe siècle
Georges de la Tour, Le songe de saint Joseph, XVIIe siècle

«Joseph résolut de la répudier sans bruit. Il avait formé ce dessin, quand l’Ange du Seigneur lui apparut en songe.» ( Mt 1,19b )

Saint Joseph, votre silence était voulu et désiré. Ce grand silence vous a permis d’écouter la Voix de Dieu qui vous parlait en vous guidant toujours et partout. Vous étiez un homme de prière et de recueillement. Votre âme s’entretenait dans les plus saintes pensées. Votre cœur laissait monter vers le ciel les soupirs les plus ardents. Votre amour, pour être caché, n’en était que plus vif.

Prions :

Saint Joseph, devant l’Annonciation, vous vous mettez à l’école de l’acceptation d’une solitude humaine totale pour vivre finalement avec Marie. Aidez-nous dans nos familles à triompher dans le silence, de toute solitude, de toute révolte, de tout divorce et de toute séparation. Aidez-nous à comprendre combien il est important de ne pas rompre des liens affectifs et conjugaux quand une difficulté, une déception, un sentiment de solitude nous envahit. Car au-delà de la souffrance, se présente à nous bien souvent le choix entre l’humilité et l’orgueil ; le choix entre l’amour et la haine ; le choix entre la vie et la mort.

Je vous prie pour tous les époux, afin qu’ils demeurent fidèles aux engagements assumés dans le mariage et que, dans la compréhension et le support mutuels, ils puissent conduire leur mission à bonne fin.

Avec Joseph, modèle de la vie intérieure, Seigneur, je vous en prie : aidez-moi à comprendre combien la vie chrétienne n’est rien d’autre que l’amour de Dieu et du prochain.

Apprenez-moi à faire un peu de silence intérieur. Que par votre intercession j’obtienne cette belle vertu qui consiste à savoir se taire et écouter.

– Je vous salue, Joseph, vous que la grâce divine a comblé ; le Sauveur a reposé dans vos bras et grandi sous vos yeux ; vous êtes béni entre tous les hommes et Jésus, l’Enfant divin de votre virginale Épouse est béni. Saint Joseph, donné pour père au Fils de Dieu, priez pour nous dans nos soucis de famille, de santé et de travail, jusqu’à nos derniers jours, et daignez nous secourir à l’heure de notre mort. Amen

– Notre Père – 10 Je vous salue Marie – Gloire au Père…