Neuvaine pour la fête de la Présentation de Marie

du 12 au 21 novembre

presentation-de-marie-au-temple-monastere-saint-elie
Présentation de Marie au Temple – monastère Saint Élie

Nous entendons parler de l’obéissance et de la fidélité de Marie à Dieu dans les Évangiles. Mais à quoi ressemblait sa vie avant l’Annonciation ? La tradition historique de la Présentation de Marie au Temple, célébrée le 21 novembre, nous donne une compréhension de l’enfance de Marie. Le « oui » de Marie à Dieu et son plan pour sa vie ont commencé bien avant !

Prions la Neuvaine de la Présentation de Marie pour demander l’intercession de Notre-Dame ! Certes, il n’y a pas de documents bibliques décrivant directement la Présentation de Marie. Un récit se trouve néanmoins dans le Protévangile de Jacques, un évangile apocryphe. Une vision de la bienheureuse Anne Catherine Emmerich confirme également la description de ce récit.

Selon la tradition, Marie a été présentée au Temple à l’âge de trois ans. Ses parents, Joachim et Anne, avaient souffert d’infertilité. Quand ils ont finalement conçu Marie, ils l’ont entièrement consacrée à Dieu dans le Temple.

C’est similaire à l’histoire d’Anne dans l’Ancien Testament. Anne a promis de dédier son enfant à Dieu dans le Temple si elle avait un enfant. Elle l’a fait et elle a confirmé sa promesse ; son fils Samuel a fini par être le prophète qui a oint les deux premiers rois d’Israël. Marie présentée aurait vécu elle aussi en grandissant dans le Temple, toute sa vie consacrée au service de Dieu et versée dans les Écritures et la loi juive.

La Présentation de Marie au Temple comble les lacunes sur ce qui est arrivé à Marie entre sa naissance et l’arrivée de Gabriel. Elle relie l’Immaculée Conception et l’Annonciation. Elle illustre également comment les deux fêtes sont liées. La conception de Marie sans péché originel a été renforcée par son dévouement total à Dieu.

Ainsi, son « oui » à l’Annonciation pointe vers cette qualité d’aimer Dieu totalement. De plus, Marie est considérée comme la nouvelle Arche d’Alliance. L’Arche de l’Alliance était le contenant qui portait la présence de Dieu dans l’Ancien Testament. Quelle stimulation que de voir venir la nouvelle Arche aussi dans le Temple !

La signification théologique de cet événement est si forte que l’Église a décidé d’en faire une fête en l’honneur de Notre Sainte Mère, car il est clair que Marie était dédiée, offerte déjà à Dieu  par sa famille dans le Temple.

Pourquoi prier la  Neuvaine de la Présentation de Marie au Temple ? Notre Sainte Mère intercède merveilleusement pour toute intention. Ainsi vous pouvez être particulièrement attirés  si vous avez un nouvel enfant que vous aimeriez consacrer spirituellement à Dieu, priant pour que Marie intercède en votre nom pour lui . Cette neuvaine  s’adresse donc aux parents qui souhaitent présenter leur(s) enfant(s) à Dieu afin d’appeler sur eux la bénédiction.

Les couples qui souffrent d’infertilité peuvent également profiter de la Neuvaine.  Si vous cherchez à accroître votre propre dévouement à Dieu, la Neuvaine peut vous aider à comprendre le lien de Marie avec Dieu.  Durant la neuvaine il est bon de se confesser si possible et de vivre au moins une communion eucharistique à l’intention de votre (vos) enfant(s).

Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen !

Prions : Seigneur aujourd’hui, comme Anne et Joachim les parents de Marie, humblement mais joyeusement nous te présentons : _______________ (dire le ou les prénoms de vos enfants) Merci pour le cadeau de la vie ! Accorde Seigneur à notre (nos) enfant(s) toutes tes faveurs et tes bénédictions. Viens Seigneur réaliser pleinement tes plans dans la vie de notre (nos) enfants. Nous parents, nous savons que la meilleure chose pour notre (nos) enfants c’est la pleine réalisation de ta Sainte Volonté dans sa (leurs) vie(s). Amen !

Antienne
« O Jésus, vivant en Marie, venez et vivez dans votre serviteur, en votre esprit de sainteté, dans la plénitude de votre puissance, en la perfection de vos voies, en la vérité de vos vertus, en la communion de vos divins mystères, dominez toute puissance adverse, en votre Esprit, à la gloire du Père. »  (Jean-Jacques Olier)

Magnificat (Luc 1, 46-55)
« Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
Il s’est penché sur son humble servante ; désormais, tous les âges me diront bienheureuse.
Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom !
Son amour s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent.
Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.
Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides.
Il relève Israël, son serviteur, Il se souvient de son amour,
de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et de sa race, à jamais. »

Prions :
Un Notre Père, un Je vous Salue Marie.

Marie, lorsque vous avez été présentée au Temple, vos parents ont choisi de consacrer votre vie à Dieu. Vous vivriez dans le Temple et serviriez Dieu et les prêtres en grandissant. Ce qu’ils ne pouvaient pas contrôler, c’était votre cœur. Mais cela avait été dédié à Dieu bien avant votre naissance! Sainte Mère, apprenez-moi à dire oui à Dieu comme vous l’avez fait. Votre «oui» à l’Annonciation a changé le cours de l’histoire du salut. Le monde n’aurait pas été sauvé sans votre bonne volonté. Vous saviez que ce serait une mission difficile. Vous l’avez accepté de toute façon. Je vous demande humblement de m’aider à grandir dans le désir de servir Dieu. Aidez-moi à dire oui à sa volonté même si elle fait peur! Je vous demande également de garder à l’esprit mes intentions: (Indiquez ici vos intentions) Merci, mon Dieu, pour le oui de Marie tout au long de sa vie. Aidez-moi à l’imiter!

Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen !