s’engager à vivre les promesses du baptême avec cohérence

le Pape baptise 27 enfants
le Pape baptise 27 enfants le jour en la fête du Baptême du Seigneur en la Chapelle Sixtine

À l’Angélus, le Pape a invité les fidèles à la cohérence de la vie chrétienne et au témoignage quotidien selon les plans et le style de Dieu. La mission de l’Église et celle de chacun de nous, pour être fidèles, sont appelées à se greffer sur celle de Jésus. La relation entre Jésus et le peuple et la relation entre Jésus et le Père sont les deux éléments de la réflexion papale le jour où l’Église célèbre la fête du baptême du Seigneur.

Dans le récit évangélique du baptême donné à Jésus par Jean-Baptiste dans le Jourdain, le rôle du peuple apparaît, qui n’est pas seulement un arrière-plan sur la scène, mais un élément important. Avant de plonger dans ces eaux, le Christ se plonge dans la foule, assume la condition humaine, partageant tout sauf le péché.

Nourrir la foi par la prière et la charité

Jésus, s’unissant au peuple, révèle le sens et la logique de sa mission et, à travers le signe de l’Esprit Saint, lance « un nouveau monde, une nouvelle création qui inclut tous ceux qui choisissent d’accueillir le Christ dans leur vie ».

Nous renaissons avec Jésus dans le baptême: « Tu es mon fils bien-aimé: en toi j’ai mis mon plaisir ». Cet amour du Père, que nous avons reçu le jour de notre baptême, est une flamme qui a été allumée dans nos cœurs et exige que nous soyons nourris par la prière et la charité.

Témoins authentiques et cohérents

En plus de s’immerger parmi les gens et de devenir chair, Jésus se plonge dans la prière et donc dans la communion avec le Père, il reçoit le baptême, commence sa vie publique et sa mission dans le monde qui consiste à montrer de l’amour à tous les hommes . Nous aussi sommes appelés à cette « greffe » avec Dieu pour être des témoins authentiques et cohérents:

Même la mission de l’Église et celle de chacun de nous, d’être fidèles et féconds, sont appelées à «se greffer» sur celle de Jésus: il s’agit de régénérer continuellement l’évangélisation et l’apostolat dans la prière, afin de rendre un témoignage clairement chrétien. non pas selon nos projets humains, mais selon le plan et le style de Dieu.

Préserver la mémoire du baptême

Tous les fidèles sont appelés à renouveler « avec gratitude et conviction » les promesses de leur baptême, de vivre au quotidien et de manière cohérente avec celles-ci. Le Pape suggère à nouveau de demander aux parents , aux grands-parents, aux oncles, la date précise à laquelle nous avons reçu le sacrement, origine de la vie chrétienne.

Ce matin, selon la coutume, le Pape a baptisé un joli groupe de 27 nouveau-nés dans la Chapelle Sixtine. Nous prions pour eux et pour leurs familles. Et, à cette occasion, il a renouvelé à tous l’invitation à garder le souvenir de son baptême vivant et à jour. Là sont les racines de notre vie en Dieu; les racines de notre vie éternelle, que Jésus-Christ nous a données par son incarnation, sa passion, sa mort et sa résurrection.

Invoquer l’Esprit

Demain, après Noël, nous reprendrons le chemin du temps ordinaire avec la liturgie. Comme Jésus après son baptême, laissons-nous guider par le Saint-Esprit dans tout ce que nous faisons. Mais pour cela, il faut l’invoquer! Apprenons à invoquer plus souvent le Saint-Esprit, de nos jours, pour vivre des choses ordinaires avec amour et les rendre ainsi extraordinaires.

Que la Vierge Marie, Mère de la Miséricorde, soit notre guide et notre modèle.