Neuvaine de la Présentation du Seigneur 3

Duccio_di_Buoninsegna._Maesta_Face_de_la_predelle_Presentation_au_Temple._1308-11._Museo_dell_Opera_del_Duomo_Sienne._jpegL’approche de la fête de la Présentation de Jésus au Temple (2 février) nous invite à nous en remettre au Père des cieux, à sa volonté, comme a pu le faire Jésus, porté par ses parents Marie et Joseph. Pour préparer cette fête, vivons intensément du 25 janvier au 2 février la neuvaine de prière à l’Enfant-Jésus. Pour nous, associés de la Médaille Miraculeuse, elle sera source de grandes grâces et de croissance dans la vie spirituelle.

TROISIÈME JOUR (27 JANVIER)

C’est pour obéir à ces deux lois que Marie alla au Temple se purifier comme les autres femmes, et que Jésus voulut être présenté à son Père comme les autres enfants. L’Église célèbre cette double obéissance le 2 de février; et c’est en mémoire du voyage que Marie et Joseph firent depuis Bethléem jusqu’au Temple de Jérusalem, que l’on fait en cette fête une procession avant la Messe ; on y porte des cierges bénis et allumés pour honorer Jésus, la vraie lumière du monde, pour marquer notre foi en son Évangile, et notre dévouement à son service. Ces cierges allumés nous appellent aussi l’obligation où nous sommes de nous édifier les uns les autres par une vie chrétienne. C’est de ces cierges ou chandelles que cette Fête est nommée Chandeleur.

***

1. Ô Saint Enfant-Jésus, en contemplant Ton visage sur lequel apparaît le plus doux sourire, je me sens en pleine confiance. Oui, j’espère tout de Ton Amour ; Ô Jésus, irradie sur moi et sur tous ceux qui me sont chers Tes sourires de Grâce. Et moi, j’exalterai Ton infinie Miséricorde.

2. Pater, Ave, Gloria

3. Par Ta Divine Enfance, Ô Jésus, accorde-moi la grâce que je Te demande (la dire ici) si elle est conforme à Ta Volonté et à mon vrai bien. Ne regarde pas ma faiblesse mais ma foi et Ta Miséricorde infinie.

Quatrième jour de la Neuvaine