Condoléances du Pape François pour le décès de Jacques Chirac

Condoléances du Pape François pour le décès de Jacques Chirac

Jacques Chirac
Jacques Chirac

Le Pape a envoyé un télégramme de condoléances au président français Emmanuel Macron au lendemain de la mort de Jacques Chirac. L’Église de France a également fait part de ses prières pour la famille de l’ancien chef de l’État français.

Dans ce télégramme, il lui exprime, ainsi qu’au gouvernement et à tout le peuple français, ses plus vives condoléances. «Je prie avec ferveur le Seigneur pour qu’il accueille le défunt dans sa paix, et pour qu’il assure à tous ceux que sa mort éprouve, en particulier son épouse et sa famille, le réconfort de l’espérance. Que Dieu bénisse la France et tous les Français.»

Le président de la Conférence des évêques de France, Mgr Éric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims, a également publié un communiqué pour présenter les condoléances de la Conférence à Mme Bernadette Chirac et aux membres de sa famille.

«Le président Jacques Chirac a marqué les Français par son énergie, son goût du contact humain, sa capacité à affronter l’adversité. Au-delà de son bilan politique, dans la longue durée de sa carrière, il a incarné, de manière singulière, une certaine attitude française devant les défis créés par la crise économique, les transformations du monde avant et après 1989, en Europe et sur les autres continents, les choix de société rendus possibles et nécessaires par les évolutions techniques.»

L’ensemble des évêques fera mémoire du «service généreux» de Jacques Chirac envers son pays. Mgr Riocreux, évêque de Basse-Terre (Guadeloupe), un ami proche de la famille Chirac, sera présent aux funérailles.

Un hommage populaire sera organisé dimanche 29 septembre à Paris, aux Invalides. Jacques Chirac sera ensuite inhumé lundi dans la plus stricte intimité au cimetière Montparnasse, à Paris, aux côtés de sa fille Laurence, décédée en 2016. Des livres d’or ont été mis à disposition un peu partout en France, notamment dans le hall d’entrée de l’Élysée. La journée de lundi a été décrétée jour de deuil national. Une minute de silence sera respectée à 15h dans les administrations publiques et les écoles.