Prêtre ce Jeudi Saint, le père Livinus est décédé

Prêtre ce Jeudi Saint, le père Livinus est décédé

P. Livinius
P. Livinius

Le religieux nigérian de la communauté des Clercs réguliers de la Mère de Dieu, avait reçu la consécration de Mgr Libanori après avoir reçu l’accord du Pape François. Il avait demandé au Saint-Père la permission d’être ordonné en avance en raison de son état de santé très critique. Les funérailles auront lieu le 26 avril, puis le corps retournera dans son pays natal.

 

Il n’aura été prêtre que pendant 23 jours, à partir du Jeudi Saint dernier, mais il le sera pour l’éternité, car le sacrement de l’Ordre  rend conforme au Christ prêtre, qui s’offre à lui-même en sacrifice. Paisible et en compagnie de sa communauté, le père Livinus Esomchi Nnamani, 31 ans, est décédé, ce vendredi 23 avril.

L’épreuve de la leucémie

Il y a dix ans, il avait rejoint la communauté religieuse des Clercs réguliers de la Mère de Dieu, dans la ville d’Owerri, au Nigeria, pour commencer sa formation religieuse. Après sa première profession, Livinus Esomchi Nnamani reçoit un diagnostic déclarant qu’il souffrait d’une leucémie. Cette épreuve n’a pas arrêté son chemin de préparation qui, en 2019, l’a amené à Rome, où il séjourna dans un établissement de santé pendant quelques mois.

C’est de cet hôpital qu’il a écrit personnellement au Pape François le 31 mars dernier, mercredi saint. Une lettre écrite quand le jeune homme sent que ses forces commencent à faiblir, afin de demander une dispense pour être ordonné prêtre plus tôt.

La réponse du Saint-Père a été presque immédiate, quelques heures plus tard par l’intermédiaire d’un des évêques auxiliaires de Rome, Mgr Daniele Libanori. Le même prélat rencontra le Pontife le jour suivant pendant la Messe chrismale, recevant de lui la tâche de procéder ce même Jeudi Saint à l’ordination du Père Livinus.

Célébration à l’hôpital 

La célébration fut très simple, à l’hôpital, présidée par l’évêque auxiliaire de Rome, à laquelle ont assisté quelques clercs de sa communauté religieuse et des membres du personnel soignant. Il a reçu le calice et la patène et ses mains ont été ointes du Saint Chrême après la prière de consécration qui a fait de lui un alter Christus, configuré au Christ prêtre.

À partir de ce jour, il a utilisé le peu de force qui lui restait pour célébrer la messe depuis son lit, unissant son sacrifice à celui du Christ, comme lui avait suggéré Mgr Libanori le jour de son ordination. C’est ce qu’il a fait jusqu’au mercredi 22 avril, où, conscient que ses forces diminuent, le Père Livinus demande son confesseur et reçoit de lui la communion.

Dans la matinée du vendredi 23 avril, son supérieur général, un autre prêtre de sa communauté et un jeune homme en discernement vocationnel ont prié le chapelet de la miséricorde à côté de lui à l’hôpital. Immédiatement après, à 11 h 10, le Père Livinus est décédé et ses confrères l’ont confié aux mains de la Vierge avec la prière Sub tuum praesidium.

La célébration de la messe des funérailles est prévue le lundi 26 avril à 11h00 en la paroisse de San Giovanni Leonardi, dans le secteur de Torre Maura. Ensuite, son corps sera transporté dans sa patrie d’origine.

Texte présenté par l’Association de la Médaille Miraculeuse