Neuvaine à Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse 2

La Vierge puissante - rue du Bac
La Vierge puissante – rue du Bac

2e jour : DEUXIÈME APPARITION ‑ 27 novembre 1830

J’ai vu la Sainte Vierge,… elle tenait dans ses mains une boule surmontée d’une petite croix. J’entendis : Cette boule représente le monde entier, chaque personne en particulier. Dieu crée le monde par amour pour que les hommes vivent de cet amour. « Merci, Marie de nous apprendre que tous les hommes, sans distinction, sont appelés à entrer dans le peuple de Dieu. »

UN MONDE PLUS FRATERNEL POUR TOUS

Le 27 novembre, Catherine voit la Sainte Vierge debout : « elle tient dans ses mains un globe doré surmonté d’une petite croix. » Elle entend : «ce globe représente le monde entier, particulièrement la France … et chaque personne en particulier.» Marie, vous tenez entre vos mains la Terre. Vous vous présentez à nous comme une mère qui porte son enfant dans ses bras et vous nous redites combien nous sommes précieux aux yeux de Dieu.

Merci, Marie, de nous rappeler que Dieu aime chaque homme personnellement, donc tous les hommes sans distinction. Merci, Marie, de nous rappeler que Dieu nous invite à aimer le monde comme vous, et comme son Fils l’a aimé, en donnant sa vie jusqu’au bout.

(Pendant la neuvaine*, confession et participation à l’eucharistie sont vivement recommandées)

Ô Vierge Immaculée, Mère de Dieu et notre Mère,  avec la plus vive confiance dans votre puissante intercession tant de fois manifestée au moyen de votre Médaille, nous vous supplions humblement de bien vouloir nous obtenir les grâces que nous vous demandons si cela peut nous aider à grandir dans l’Amour de Dieu et de nos frères. Amen !
(demander une grâce personnelle)

Ô Vierge de la Médaille Miraculeuse qui êtes apparue à sainte Catherine Labouré dans l’attitude de médiatrice du monde entier et de chaque âme en particulier, nous remettons entre vos mains et nous confions à votre Cœur nos supplications.

Daignez les présenter à votre Divin Fils et les exaucer si elles sont conformes à la Volonté Divine et utiles à nos âmes. Et, après avoir élevé vers Dieu vos mains suppliantes, abaissez-les sur nous et enveloppez-nous des rayons de vos grâces, en éclairant nos esprits, en purifiant nos cœurs, afin que, sous votre conduite, nous arrivions un jour à la bienheureuse éternité.   Amen.

Pour faire cette neuvaine dans l’esprit de sainte Catherine Labouré : demandons-lui de mettre en nous quelque chose de son amour si filial envers la Très Sainte Vierge, et surtout de nous aider à croire, comme elle, à son Amour si maternel pour nous. Demandons-lui d’aimer comme elle la Vierge Marie, Notre Mère.

Notre Père … Je vous salue Marie …
Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous !
Sainte Catherine Labouré, priez pour nous.