sobres et vigilants

Benoît XVI Angelus 04-12-2011
Benoît XVI Angelus 04-12-2011

Benoît XVI a commenté l’Évangile de ce deuxième dimanche de l’Avent, lors de la prière de l’angélus de midi, ce dimanche 4 décembre 2011, depuis la fenêtre de son bureau, place Saint-Pierre, à Rome. En voici un condensé dont nous pouvons faire profit en tant qu’associés de la Médaille Miraculeuse.

Chers frères et sœurs,

Ce dimanche marque la deuxième étape du Temps de l’Avent. Cette période de l’année liturgique met en évidence les deux figures qui ont joué un rôle éminent dans la préparation de la venue historique du Seigneur Jésus : la Vierge Marie et saint Jean-Baptiste.

Le style de Jean-Baptiste devrait rappeler à tous les chrétiens de choisir comme style de vie la sobriété, spécialement dans la préparation à la fête de Noël. À la suite de Jean-Baptiste, n’ayons pas peur de vivre dans l’espérance. Dans notre monde traversé par l’incertitude et la violence, que ce temps de l’Avent et de l’attente de la venue du Prince de la Paix, nous donne de méditer la Parole de Dieu. Évitons de nous endormir et préparons avec détermination le chemin du Seigneur, source de paix et de joie, d’amour et d’espérance, qui vient sans cesse consoler son peuple.

À l’intercession maternelle de Marie, la Vierge de l’attente, nous confions notre marche pour rencontrer le Seigneur qui vient, alors que nous continuons notre chemin de l’Avent pour préparer nos cœurs et nos vies à la venue de l’Emmanuel, Dieu-avec-nous.

Avec la Vierge Marie, soyons les messagers impatients de l’espérance dont notre monde a tant besoin ! Bonne et sainte préparation à la fête de Noël !

© Libreria Editrice Vaticana