la médaille miraculeuse et le credo IV

La Croix nue

Signe de Résurrection et d’Ascension près de Dieu

Introduction

Richard Tassel (1580-1660) La Résurrection du Christ Beaune Collégiale Notre-Dame huile sur toile | DRNous voici réunis une nouvelle fois pour saisir tout ce que peut nous suggérer la médaille miraculeuse en vue de nous amener à la lecture, à la connaissance, à la compréhension et à la mise en œuvre de notre Credo.

Une face de la médaille présente le contenu objectif de notre foi : la Rédemption réalisée par le Christ Jésus, avec la douce présence d’intercession de Marie sa mère, dans le but d’une communion de tous les êtres avec Dieu.

L’autre face de la médaille représente le contenu subjectif de notre foi : l’acceptation de la Rédemption. Celle-ci est rendue possible à tous les hommes qui prient et qui ont un cœur pur, par la grâce du coeur de Jésus auquel s’unit celui de Marie.Lire la suite →

NOËL POUR TOUS

La naissance de Jésus - peinture sur bois - art catalan, XIIIe siècle | DRSans la Vierge Marie, nous n’aurions pas Noël. Il convient donc tout d’abord de nous tourner vers elle.

« Merci, Marie, d’avoir accepté d’être la Mère du Sauveur, de celui dont le signe du Salut, la croix, fut plantée sur notre globe. Symboliquement vous tenez cette terre entre vos mains, comme vous avez tenu l’enfant que vous avez porté, que vous avez mis au monde. »

Prolongeons ce moment si dense, en contemplant l’enfant entre les bras de Marie. Car, sitôt né, tout enfant est porté dans les bras de sa mère. Il faut insister sur ce moment magnifique de reconnaissance où la jeune mère peut embrasser et emmailloter son enfant avant de le coucher près d’elle.Lire la suite →

Antiennes en O

Antiennes en O

Lettre orné en O - Bible du XIIe siècle - DRAux veilles de Noël, sur la Médaille Miraculeuse, regardons la Vierge Marie, remplie de la grâce de Dieu et la rayonnant à son tour, et laissons notre coeur exprimer sa joie par les sept antiennes en O (poèmes pour l’Avent), puisées dans notre merveilleuse Tradition liturgique. Ainsi sont énumérés les titres divins du Verbe incarné, avant de psalmodier le cantique d’action de grâces de la Vierge Marie, le Magnificat, alors qu’elle-même est dans l’attente de son enfant.

Présentées par les Moniales Bénédictines de l’Abbaye Sainte Marie des 2 Montagnes (Canada), en attendant un peu, il est possible de visualiser avec Powerpoint une vingtaine de diapositives sur ces grandes antiennes en O de l’Avent – N’hésitez pas à cliquer pour l’avancement !

******Lire la suite →

diffusons-la!