La journée des malades

Notre-Dame de Lourdes Lawrence OP
Notre-Dame de Lourdes Lawrence OP

Le 11 février est une journée de prière pour les malades depuis quelques années.

À la synagogue de Nazareth, le Christ Jésus avait annoncé l’accomplissement des temps en proclamant aussi la guérison des malades. La Bible montre souvent combien ceux qui souffrent sont proches du cœur de Dieu. Jésus s’identifie à eux : « J’étais malade et vous m’avez visité… Tout ce que vous avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » (Mt 25, 37-40). Dans cette perspective, toute visite rendue à un frère éprouvé est comme un pèlerinage vers le Christ présent en lui.

Pour l’Association de la Médaille Miraculeuse, l’attention à ceux qui souffrent est réelle. Tous les jours, le courrier sollicite la prière pour les malades, les S.O.S. sont nombreux. Par la neuvaine et la LETTRE, les Amis de Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse partagent ces intentions. Ce 11 février, à l’occasion de la fête de Notre-Dame de Lourdes qui nous est chère, nous vous invitons à former une immense chaîne de prière pour nos frères et sœurs malades. Prions la neuvaine en communion avec ceux qui souffrent. Pour cette journée, invitez des amis, des proches, à vous rejoindre ou à s’associer à cette démarche. Par l’élan de la prière, unis à notre Sainte Mère, nous accomplirons comme un pèlerinage vers le Christ présent dans les membres souffrants de son Corps.

Écrivez-nous, partagez-nous la manière dont vous aurez vécu cette journée ; faites-nous part des initiatives prises pour former cette « chaîne de prière ».

Que la Vierge Marie, secours des malades, soit attentive à nos prières et daigne les présenter à son Fils Jésus.

Redécouvrir les sacrements de guérison :
message de Benoît XVI pour la Journée mondiale du malade 2012.

Prière ancienne (1872) à Notre Dame de Lourdes pour le salut du monde

Neuvaine à Notre-Dame de Lourdes 2012

Notre Dame de Lourdes
Notre Dame de Lourdes

Samedi prochain, 11 février,  nous célèbrerons la fête de Notre-Dame de Lourdes et la Journée mondiale des malades. Jésus, face à sa propre souffrance et à celle des hommes, se plonge dans la prière. Faisons nous aussi comme les personnes à l’époque de Jésus : présentons-lui spirituellement tous les malades, pensons qu’il veut et peut les guérir.  Avec tous ceux et celles qui sont confrontés à la maladie, demandons à Dieu qu’il nous donne la grâce de l’abandon et de la patience confiante ! Et prions l’intercession de Marie, spécialement pour les situations de plus grande souffrance et abandon. Marie, santé des malades, prie pour nous! Qu’avec l’aide de Notre-Dame de Lourdes et de Sainte Bernadette nous puissions découvrir que le véritable bonheur n’existe qu’en Dieu ! Avec ma Bénédiction !
© Libreria Editrice Vaticana

Paroles de Benoît XVI lors de l’angélus,  ce dimanche 5 février 2012, de la fenêtre de son bureau, place Saint-Pierre, à Rome.

La Vierge Marie est apparue 18 fois, entre le 11 février et le 16 juillet 1858,  à Bernadette Soubirous à la grotte de Massabielle, près de Lourdes. Elle lui propose de devenir sa messagère et de travailler à la conversion des pécheurs. Elle lui demande d’établir un lieu de prière et de pèlerinage. Elle lui confirme le dogme proclamé peu avant en 1854 par le Pape Pie IX : « Je suis l’Immaculée Conception » – annoncée en quelque sorte par les apparitions de la rue du Bac.

Bernadette sera une humble servante, s’effaçant quand l’Église acceptera le message de la Vierge Marie. De nos jours, plusieurs millions de visiteurs, de pèlerins et de malades viennent chaque année, du monde entier, prier Notre-Dame à Lourdes, pour obtenir la grâce de la conversion et le soulagement de leurs épreuves.

En tant qu’associés de la Médaille Miraculeuse, nous pouvons faire une neuvaine (9 jours) pour nous préparer spirituellement, connaissant le lien entre Lourdes et la rue du Bac.

EN DIRECT – WEBCAM DE LA GROTTE

Pratique de la neuvaine

Chaque jour, une dizaine de chapelet et trois fois l’invocation:

Notre-Dame de Lourdes, priez pour nous, sainte Bernadette, priez pour nous

Ensuite, la prière ci-dessous.

1. Prière à Notre Dame

« O Marie, Notre-Dame de Lourdes,
que ta beauté et ton sourire réchauffent nos cœurs !
Que ton appel à la pénitence nous trouve disponibles et généreux !
Que nos communautés s’appuient sur la foi de Pierre et s’engagent à la suite du Christ !
Que ton Immaculée Conception nous fasse espérer en l’innocence retrouvée
et désirer la sainteté !
Que la lumière de Pâques ravive en nous la flamme de la charité !
Marie, Reine de la paix :
regarde les peuples victimes de la guerre !
Marie, « salus infirmorum » :
accorde aux malades la force et l’espérance !
Marie, toi qui as connu la pauvreté :
viens en aide, par nos mains, aux plus déshérités !
Marie, Mère de l’Église :
comme toi, que chacun dise « oui » aux appels de Dieu !
Marie, Mère de Dieu :
fais-nous chanter Magnificat
puisque le Royaume de Dieu nous est ouvert ! »

2. dizaine de chapelet

3. prière de conclusion

« Notre-Dame de Lourdes, priez pour nous ! »
« Sainte Bernadette, priez pour nous !
« Ô Marie, conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous ! »

On peut aussi prendre la prière proche de Mgr Jacques Perrier, évêque de Tarbes et Lourdes

Lire la suite →

LA CHANDELEUR

La Présentation Fra Angelico couvent San Marco Florence

« Chers amis, jeudi prochain 2 février, nous célèbrerons la fête de la Présentation du Seigneur au Temple, Journée mondiale de la vie consacrée. Invoquons avec confiance Marie Très Sainte, afin qu’elle guide nos cœurs à toujours puiser dans la miséricorde divine, qui libère et guérit notre humanité, la comblant de grâces et de bienveillance, par la puissance de l’amour. »
– Paroles de Benoît XVI à l’angélus, dimanche 29 janvier 2012.

1. — La solennité de ce jour, qui clôt le temps de Noël, est une fête de Jésus aussi bien que de Marie : Jésus est présenté au Temple par sa Mère, accompagnée de Joseph, quarante jours après sa naissance, selon la prescription de la loi ; et Marie se soumet au rite de la purification.

Fresque de Fra Angelico sur le mur de la cellule 10 du Couvent Saint Marc à Florence : Saint Pierre Martyr et la bienheureuse Villana de l’ordre dominicain contemplent les quatre autres figures de l’histoire évangélique.

La liturgie célèbre, avant tout, la première entrée de Jésus-Enfant dans le Temple : «Voici que le Souverain Seigneur vient dans son saint Temple : Réjouis-toi et sois dans l’allégresse, Sion, en accourant au-devant de ton Dieu». Allons à sa rencontre, nous aussi ; que nos sentiments rivalisent avec ceux du vieillard Siméon qui, «mû par l’Esprit Saint, alla au Temple» et, plein de joie, reçut l’Enfant Jésus dans ses bras.

Aujourd’hui, c’est la fête des cierges, des chandelles ou Chandeleur. Pour mieux célébrer cette rencontre, l’Église bénit les cierges et nous les remet ; en procession, cierges allumés, nous entrons dans le temple. Le cierge allumé est le symbole de la vie chrétienne, de la foi et de la grâce qui doivent resplendir dans notre âme. Mais il est aussi l’image du Christ, lumière du monde, «lumière qui doit éclairer les nations», tel que l’a salué Siméon. Le cierge allumé nous rappelle que nous devons toujours porter avec nous le Christ, source de notre vie, auteur de la foi et de la grâce. Jésus lui-même, par sa grâce, nous dispose à aller à sa rencontre avec une foi plus vive et un plus grand amour. Puisse, en ce jour, notre rencontre avec lui être particulièrement intime et sanctifiante !

Jésus est présent au Temple pour être offert au Père. Le rachat n’a pas d’effet sur lui, comme sur les autres premiers-nés des Hébreux. Il est la Victime qui devra être immolée pour le salut du monde. Sa présentation au Temple est, pour ainsi dire, l’offertoire de sa vie, le sacrifice s’accomplira plus tard sur le Calvaire. Offrons-nous en même temps que Jésus et remercions-le en cette Journée pour la Vie consacrée.

Lire la suite →

diffusons-la!