demander une âme missionnaire

Christ en gloire Chartres Tympan Portail central Il viendra, ô ma Mère, ce moment où j’aurai à rendre à mon Maître cette âme qu’il m’a confiée pour que j’en fasse l’instrument de son amour.

A ce moment redoutable, soyez près de moi, plus que jamais, pour me soutenir, pour me défendre et pour m’inspirer. Faites que, malgré les luttes dernières, ma Foi ne se trouble pas, mon Espérance ne vacille pas, ma Charité ne s’obscurcisse pas.

Et accordez-moi la grâce des grâces : celle de remettre mon âme entre vos mains, en toute connaissance, dans un grand élan d’amour et d’abandon. Amen. Alléluia !

Le Seigneur ne m’a pas chargé de conquérir les terres lointaines où l’on ne le connaît pas, mais il me demande d’aller vers les âmes qui, tout près de moi peut-être, restent si loin de lui.

Pour cette multitude d’âmes qui l’ignorent ou qui l’aiment si mal, il est né dans le froid, il a travaillé dans le silence, il a vécu à la dure, il est mort sur la Croix.

Et maintenant c’est sur moi qu’il compte pour n’être pas venu en vain.

Tu comptes sur moi, ô mon Seigneur : me voici. Donne-moi une âme missionnaire.

D’après Ludovic Giraud

Ainsi est née Marie

La Nativité de la Vierge, vers 1410, Strasbourg Musée de l'Œuvre Notre-Dame

« Elle naît à petit bruit, sans que le monde en parle et sans qu’Israël même y pense, bien qu’elle soit la fleur d’Israël et la plus éminente de la terre ; mais, si la terre n’y pense pas, le ciel la regarde et la vénère comme celle que Dieu a fait naître pour un si grand sujet et pour rendre un si grand service à sa propre personne, c’est-à-dire pour le revêtir un jour d’une nouvelle nature. » Pierre de Bérulle, Vie de Jésus

L’Église fête aujourd’hui la nativité de la Vierge Marie.  Nous célébrons la naissance de celle qui est vraiment la Mère de Jésus-Christ, le Fils de Dieu devenu homme en son sein – et spirituellement notre Mère.

« La sainte Église ne se trompe pas quand elle considère ce jour comme saint et le célèbre chaque année à la joie de toute la terre. » Saint Bernard

Lire la suite →

LA LUMIÈRE DU THABOR

Transfiguration du Seigneur cathédrale grecque orthodoxe BeyrouthLa Transfiguration du Seigneur «jette une lumière éblouissante sur notre vie quotidienne et nous invite à tourner notre pensée vers le destin immortel qu’en lui-même le fait recouvre.» (Paul VI, tout dernier message)

Sur la cime du Thabor, le Christ dévoile la splendeur de sa divinité, et se manifeste aux témoins choisis tel qu’il est réellement :
le Fils de Dieu, «reflet resplendissant de la gloire du Père et expression parfaite de son être.» (Hébreux 1, 3).

Jésus ainsi vient donner sens à tout l’Ancien Testament avec la présence d’Élie, le prophète, et de Moïse, la loi. Du Mont Sinaï au Mont Thabor, du Mont des Oliviers au Mont du Calvaire en passant par le Discours sur la Montagne, voilà les lieux choisis par le Seigneur pour ses révélations, traits d’union entre ciel et terre, signes de l’alliance entre Dieu et les humains.

Avec Pierre, Jacques et Jean sur le Mont Thabor, contemplons le Christ transfiguré, révélant sur son visage d’homme «la gloire» divine qui est en lui (Matthieu 17, 1-9). C’est la première révélation de la gloire dans laquelle Jésus entrera visiblement par sa Résurrection et son Ascension.

Lire la suite →

diffusons-la!