L’exemple de Mère Teresa pour l’Église

Le Pape François a prié dans la maison-mémorial de Mère Teresa à Skopje en mémoire de la sainte. Il y a rencontré les représentants des communautés religieuses du pays ainsi que des pauvres auxquels viennent en aide les Sœurs de la Charité.

 

C’est une maison moderne, un tout petit peu étroite, qui se dresse dans une des rues principales de la capitale nord-macédonienne, Skopje. La maison-mémorial a été construite il y a dix ans sur les ruines de l’ancienne cathédrale catholique de la ville, détruite par un tremblement de terre en 1963. Mère Teresa y avait été baptisée le jour-même de sa naissance et elle y venait souvent prier.

À côté de cet édifice qui reçoit chaque année environ cent mille visiteurs, une église orthodoxe est en construction. À Skopje, les minarets des mosquées, les coupoles des églises byzantines et les croix latines se côtoient.

mémorial de Mère Teresa à Skopje
mémorial de Mère Teresa à Skopje

Le Pape François s’est rendu dans la chapelle toute vitrée où il s’est recueilli devant des reliques de Mère Teresa. Il y a rejoint les chefs des communautés religieuses du pays. Cinq bougies représentant ces confessions, les reliques et divers objets ayant appartenu à la sainte, étaient déposés sur l’autel. Après une prière en silence, le Pape a pris la parole pour une prière en l’honneur de Mère Teresa.

prière en l’honneur de Mère Teresa

VISITE AU MÉMORIAL MÈRE TERESA
AVEC LES REPRÉSENTANTS RELIGIEUX ET RENCONTRE AVEC LES PAUVRES

Skopje
Mardi 7 mai 2019


Dieu, Père de miséricorde et de tout bien, nous te rendons grâce pour le don de la vie et pour le charisme de Sainte Mère Teresa. Dans ton infinie Providence, tu l’as appelée à témoigner de ton amour parmi les plus pauvres de l’Inde et du monde. Elle a su faire du bien aux plus démunis, parce qu’elle a reconnu en tout homme et en toute femme le visage de ton Fils.

Docile à ton Esprit, elle est devenue la voix priante des pauvres et de tous ceux qui ont faim et soif de justice. Accueillant le cri de Jésus sur la croix : « J’ai soif », Mère Teresa a étanché la soif de Jésus sur la croix, en accomplissant les œuvres de l’amour miséricordieux.

Nous te demandons, sainte Mère Teresa, mère des pauvres, ton intercession particulière et ton aide ici, dans la ville de ta naissance, où se trouvait ton foyer. Ici, tu as reçu le don de la nouvelle naissance dans les Sacrements de l’initiation chrétienne. Ici, tu as entendu les premières paroles de la foi dans ta famille et dans la communauté des fidèles.

Ici, tu as commencé à voir et à connaître les personnes dans le besoin, les pauvres et les petits. Ici, tu as appris de tes parents à aimer les plus nécessiteux et à les aider. Ici, dans le silence de l’église, tu as entendu l’appel de Jésus à le suivre, comme religieuse, dans les missions.

D’ici nous te prions : intercède auprès de Jésus, afin que nous aussi, nous obtenions la grâce d’être vigilants et attentifs au cri des pauvres, de ceux qui sont privés de leurs droits, des malades, des marginaux, des derniers.

Qu’il nous accorde la grâce de le voir, dans les yeux de celui qui nous regarde parce qu’il a besoin de nous.

Qu’il nous donne un cœur capable d’aimer Dieu présent en tout homme et toute femme et capable de le reconnaître dans ceux qui sont accablés par des souffrances et des injustices.

Qu’il nous accorde la grâce d’être nous aussi un signe d’amour et d’espérance en notre temps qui voit tant de démunis, de laissés-pour-compte, d’exclus et de migrants.

Qu’il fasse en sorte que notre amour ne soit pas seulement en paroles, mais qu’il soit efficace et vrai, pour que nous puissions rendre un témoignage crédible à l’Église qui a le devoir d’annoncer l’Évangile aux pauvres, la libération aux captifs, la joie aux affligés, la grâce du salut à tous.

Sainte Mère Teresa, prie pour cette ville, pour ce peuple, pour son Église et pour tous ceux qui veulent suivre le Christ comme disciples, lui qui est le Bon Pasteur, en accomplissant des œuvres de justice, d’amour, de miséricorde, de paix et de service, comme lui qui est venu non pas pour être servi, mais pour servir et donner sa vie pour un grand nombre, lui Jésus Christ notre Seigneur. Amen.

© Copyright – Libreria Editrice Vaticana