Neuvaine à l’Esprit Saint – septième jour

Septième jour de la neuvaine – Le Saint Esprit en Marie

Ac 1, 12-15 : « Alors, du mont des Oliviers, ils s’en retournèrent à Jérusalem ; la distance n’est pas grande : celle d’un chemin de sabbat. Rentrés en ville, ils montèrent à la chambre haute où ils se tenaient habituellement. C’étaient Pierre, Jean, Jacques, André, Philippe et Thomas, Barthélemy et Matthieu, Jacques, fils d’Alphée, Simon le Zélote, et Jude, fils de Jacques.Tous,d’un même cœur,étaient assidus à la prière avec quelques femmes, dont Marie mère de Jésus, et avec ses frères. »

Notre Dame au Cénacle
Notre Dame au Cénacle

Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

Je crois en Dieu

Ô Esprit-Saint,
Amour du Père et du Fils,
inspire-moi toujours ce que je dois dire,
comment je dois le dire,
ce que je dois taire,
ce que je dois écrire,
comment je dois agir,
ce que je dois faire
pour procurer ta gloire,
le bien des âmes,
et ma propre sanctification.
Ô Jésus, toute ma confiance est en Toi.

(Cardinal Verdier)

Ô Jésus, qui, avant de monter au ciel, as promis à tes Apôtres de leur envoyer le Saint-Esprit pour les instruire, les consoler et les fortifier, daigne faire descendre en nous aussi ce divin Paraclet.  

Prière pour obtenir le don de Sagesse

Esprit Saint, divin Consolateur ! Je t’adore comme mon vrai Dieu, ainsi que Dieu le Père et Dieu le Fils. Je te rends de vives actions de grâces pour tous les bienfaits que turépands sans cesse dans le monde.

Tu es l’auteur de tous les dons surnaturels, et as comblé d’immenses faveurs la bienheureuse Mère de Dieu, Marie, je te prie de me visiter par ta grâce et ton amour, et de m’accorder le don de Sagesse, afin que je puisse bien diriger toutes mes actions, en les rapportant à Dieu comme à ma fin dernière, de sorte qu’en l’aimant et en le servant comme je le dois en cette vie, j’ai le bonheur de le posséder éternellement en l’autre.

Quelle que soit mon indignité, envoie-moi, s’il te plaît, la divine Sagesse. Elle seule m’apprendra à ne plus goûter que Dieu et les choses de Dieu, à juger toutes les choses d’après le rapport qu’elles ont avec Lui; alors, tous les biens et tous les plaisirs de la terre ne m’inspireront plus que du dédain. Dieu seul sera l’objet de tous mes soupirs, de tout mon amour. Oui, je L’aimerai, ce seul et unique Bien, Bien suprême et éternel.

Je m’unirai à Lui, je me transformerai en Lui, et, ne pouvant pas encore Le posséder et Lui ressembler dans la béatitude, je Le posséderai et Lui ressemblerai, du moins, dans la douleur. Que mon ambition soit, désormais, de reproduire en moi l’image de l’Homme Dieu, en l’aimant et en le recherchant.

Je ne dirai plus alors: « Qui me donnera des ailes et je m’envolerai et je me reposerai ? » car, ces ailes, Ton don de Sagesse me les aura données. Grâce à elles, j’arriverai au but de mes ardents désirs. Amen.

Dans un alliance fidèle, je pourrai dire en toute vérité: « J’ai trouvé Celui que mon cœur aime, je Le tiendrai et ne Le quitterai pas. »

Le jeudi

Que ton Esprit Saint, Dieu créateur, nous transforme par ses dons : qu’Il change notre cœur en un cœur que Tu aimes, parfaitement accordé à ta volonté. Par Jésus-Christ, notre Seigneur…

O Marie, Siège de la Sagesse, obtenez-moi ce don inestimable qui me fera trouver le ciel sur la terre. Amen !

Prière à Notre-Dame du Cénacle pour préparer la Pentecôte

O Vierge très sainte du Cénacle, Marie Immaculée, notre Mère, nous vous en supplions humblement, obtenez-nous les dons du Saint-Esprit, afin qu’unis dans la charité, et persévérant tous ensemble dans la prière, nous puissions, sous votre garde et votre conduite, travailler, par nos soins et nos exemples, au salut des âmes, et mériter ainsi la vie éternelle. Soyez-nous propice, ô Notre-Dame du Cénacle, dans la nécessité présente ; venez à notre secours et, par vos prières, obtenez-nous cette grâce que nous sollicitons avec ardeur de la toute-puissance et de la miséricorde divines. Ainsi soit-il.

 Notre-Dame du Cénacle, priez pour nous!

Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous